"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

10 avril 2015

L'argent, Marie-Madeleine et Judas (p. John)

Comparons aujourd'hui la trahison de Judas qui a vendu le Christ pour un peu d'argent, et la pécheresse qui a oint les pieds de notre Seigneur avec un parfum très coûteux.
Cette femme avait apporté de la myrhe pour oindre le Christ, alors que Judas n'avait apporté qu'avidité et avarice.
Elle avait versé avec joie le très cher parfum sur Jésus, alors que Judas vendait en secret son Maître Qui est pourtant au delà de tout prix.
La femme essuyait les pieds du Seigneur avec ses cheveux, alors que Judas tendait la main pour recevoir ses 30 pièces d'argent.
En versant l'onction sur le Christ, la pécheresse Le reconnaissait comme son Seigneur et était libérée de ses péchés, alors que Judas rompait sa relation avec le Maître et s'attachait comme esclave à Satan.
Paradoxalement, cette femme embrassait tendrement les pieds du Christ en demandant pardon, alors que Judas trahissait le Seigneur en l'embrassant sur la joue.

P. John





Today is a study in contrast between the treachery of Judas who betrayed Christ for money and the sinful woman who anointed our Lord with a very costly ointment. This woman brought myrrh to anoint Christ, while Judas brings only greed and avarice. She gladly pours out the very costly ointment upon Jesus, while Judas secretly sells his Master Who is above all price. The woman let out her hair to wipe the Lord’s feet, while Judas stretches out his hands to receive thirty pieces of silver. By anointing Christ, the sinful woman acknowledges Him as Lord and was set free of her sins, while Judas severs his relationship with the Master and is enslaved by Satan. And sadly, this woman tenderly kisses the feet of Christ asking for forgiveness, while Judas betrays the Lord with an intimate kiss upon the cheek.

Fr. John
Archangel Michael Orthodox Church

Aucun commentaire: