"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

23 mai 2015

Un portrait du Confesseur de la Foi Arsenie Boca "pleure" en Roumanie (2 mai 2015)


"O icoană din Vaslui cu Arsenie Boca „plânge” de zile întregi. Localnicii sunt convinși că asistă la o minune dumnezeiască"

Les habitants du conté de Vaslui en Roumanie sont convaincus que feu le hiéromoine Arsenie (Boca; 1910-1989, un éminent Ancien et Confesseur) accomplit vraiment des miracles.

Selon le portail Moldova Ortodoxa, une copie de son portrait, achetée au monastère de Prislop, "pleure" littéralement depuis plusieurs jours. Les fidèles sont convaincus d'être témoins d'un miracle et prient beaucoup.



Les opinions varient quant à savoir s'il s'agit d'un bon signe ou pas, mais de plus en plus en viennent à la conclusion que le "saint d'Ardeal" (Transylvanie, un grand territoire au nord-ouest de la Roumanie) pleure à cause de nos péchés.

C'est par dizaines que les gens font la queue pour venir vénérer l'image du père Arsenie Boca. Cependant, cela n'a pas lieu à Prislop, où repose le saint ancien, mais dans le village de Puscasi, conté de Vaslui. Un habitant avait acheté une reproduction au monastère et l'avait ramenée à la maison le jour de la fête du grand martyr Georges. Il l'avait placée sous un crucifix dans une petite chapelle en face de sa maison, et plusieurs jours plus tard, selon le témoignage des fidèles, des larmes sont apparues dans les yeux de l'Ancien sur son portrait.

"J'ai dit à ma voisine : Aurica, sur l'icône ramenée par Claudiu, l'oeil gauche a commencé à pleurer. Ce sont en effet des larmes... je n'en avais parlé à personne jusqu'alors, de toute façon personne ne m'aurait crû," dit un des habitants du village. Une autre dame a rapporté la même chose : "de toute ma vie, et j'ai presque 70 ans, je n'ai jamais vu un tel miracle." Une troisième assure qu'elle ne fait jamais confiance à rien, mais cette fois elle est convaincue du miracle : "Même lorsqu'on me racontait que quelqu'un avait coupé un arbre et découvert quelque chose de miraculeux, je n'y croyais pas. Mais cette fois, j'ai vu un miracle de mes propres yeux."


 Certains croient qu'il est temps pour les fidèles de jeûner et prier avec zèle, car le Seigneur envoie un message au peuple à travers ce miracle. "Aujourd'hui, notre Père Céleste nous fait remarquer que les humains sont devenus corrompus," dit un autre villageois. "Peut-être un bon signe?" lui demande un reporteur de la télévision locale. "Ha si seulement c'était le cas! Mais lorsque la Mère de Dieu ou quelqu'un d'autre pleure, ce n'est jamais bon signe," lui a-t'il répondu.

.

Aucun commentaire: