"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

21 juin 2015

Dimanche de commémoration des victimes de la "turcocratie" (3ème dimanche après la Pentecôte)



Mémoire de tous les martyrs de la Turcocratie


En ce dimanche, le troisième après la fête de la pentecôte, l'Eglise de Dieu fait mémoire de tous les chrétiens pieux et orthodoxes morts en terre d'islam (turcocratie) en raison de leur Foi en Christ. Notre calendrier orthodoxe est rempli de leurs noms. Ces Saints martyrs sont chrétiens de naissance ou musulmans devenus Enfants de l'Eglise Orthodoxe par la Grâce du saint Baptême.
La mémoire de ces Enfant chéris de l'Eglise, résonne pour les orthodoxes, d'une manière très cruelle depuis quelques années...

Tropaire des martyrs de la turcocratie, ton 4
Ô fleurs du pré spirituel du Royaume de la Trinité * vous, saints martyrs de la turcocratie qui avez fleuri admirablement au temps des amères persécutions * Nouveaux Martyrs et Confesseurs innombrables , * vous qui avez souffert la passion : * pontifes et pasteurs, * moines et laïcs, hommes, femmes et enfants, * vous qui avez apporté au Christ le bon fruit de votre patience * priez-Le comme votre divin Semeur* afin qu’Il libère le peuple des orthodoxe des bourreaux, * afin que s'affermisse l'Eglise du Christ, * par votre sang et vos souffrances * pour le salut de nos âmes.

Kondakion, des martyrs de la turcocratie ton 2
Ô Nouveaux Martyrs de la turcocratie *, c’est en Confesseurs que vous avez parcouru le chemin terrestre,* par vos souffrances vous avez acquis de l’audace dans le Christ, * priez-le donc, Lui qui vous a fortifiés,* afin qu'aux temps de l'épreuve * nous recevions les dons divins du courage ,de la fidélité et de la foi.* Vous êtes un exemple pour ceux qui vénèrent votre exploit,* car ni la peine, ni le tourment, ni la mort * n’ont pu vous séparer de l’amour de Dieu.


source

Aucun commentaire: