"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

09 juillet 2015

Qu'est-ce qu'un sanctuaire, une potale (p. John + JM)





Q: Qu'est-ce qu'un sanctuaire? Une potale (B)?

A: Dans un contexte chrétien orthodoxe, un sanctuaire vient du mot latin crinium, coffre, boite, et c'est un petit monument religieux, typiquement avec une croix, qui marque un endroit sacré qui reçoit une dévotion particulière des fidèles. Cela peut être érigé en un lieu où un miracle a eu lieu, à une source sainte ou un puits saint, ou sur le lieu d'un martyre. En dehors de la croix, une autre forme commune de sanctuaires, c'est le coffret ou micro-chapelle qui contient une icône derrière une verrière. Souvent il y a un petit portillon qui permet aux passants d'y allumer un cierge ou de l'encens.

Les sanctuaires sont très fréquents dans les pays orthodoxes comme la Russie ou la Grèce, mais pas très populaires ici (ndt : USA) - bien que certaines églises aient de petits kiosques à icônes dans leur pare-terre.

P. John

Ndt : en Wallonie, terre très anciennement chrétienne orthodoxe, on en rencontre beaucoup dans certaines régions, comme l'Entre-Sambre-et-Meuse par exemple. On les appelle des "potales" car souvent placées sur une sorte de poteau.





Q: What is a shrine?

A: In an Orthodox Christian context, a shrine (from the Latin word
scrinium meaning "case, chest, or box") is a religious monument,
typically a cross, which marks a sacred place that is given special
devotion by the faithful. It could be erected at the site where a
miracle occurred, at a holy spring or well, or upon the place where a death occurred. Besides a cross, another common shrine is in the form of a roofed-box on a post that contains an icon behind glass. Often there is a hinged door that allows passersby to light a candle or offer incense.

Shrines are very common sights all throughout Orthodox countries such as Russia and Greece, but not so popular here – although some churches have small icon kiosks within garden areas of their property.

Fr. John
Archangel Michael Orthodox Church





Un ami signale :
"pour compléter ton article sur ce que les grecs appellent aussi iconostases ( et ce qu'on appelle iconostase, ils l'appellent templon!)"

http://www.les-oratoires.asso.fr/oratoires-en-europe



Et aussi
Oratoire Sainte Catherine, île de Wight
source et (c) :
Isle of Wight Milky Way Photography
St Catherine's Oratory - Taken in the early hours of this morning.
You're very welcome to share!



1 commentaire:

Anonyme a dit…

En France ce genre d'édifice est communément appelé "oratoire"; ils sont très répandus dans le Midi et particulièrement en Provence. En langue d'oc , l'équivalent "oradour", est un toponyme très répandu comme nom de nombreux villages, dont le village martyr d'Ouradour-sur-Glane.