"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

04 août 2015

Sainte Violette / Violetta / Ia / Evdokia, martyre en Perse


Ia, ou Ias, du Géorgien ია (ia) = violet, elle est aussi connue sous le nom de Violette / Evdokia de Perse.
Cette sainte martyre d'origine hellénique est née en Anatolie au 4ème siècle. L'armée du roi Sapor II de Perse effectua une rafle de 9.000 chrétiens orthodoxes afin de les mettre à mort. Sainte Violette connaissait les saintes Écritures par coeur, et profita de sa captivité et esclavage pour prêcher aux autres captifs et aux femmes de Perse où elle avait été emmenée. Elle en convertit beaucoup au Christ. Pour cela, ses geoliers l'affamèrent une année durant. Puis on la fit sortir de prison pour la battre. Comme elle refusait toujours d'apostasier, on la rejeta en prison pendant 15 mois, où elle fut soumise à toutes sortes de tortures. Et pour finir, en 362,on la décapita.



Tropaire ton 4 (sur l'air de "Prépare-toi, Bethléem")
Ta brebis Violetta, ô Jésus, s'écrie à pleine voix : C'est Toi que j'aime, mon Époux, c'est Toi que je cherche en luttant. Par Ton Baptême, je suis crucifiée et ensevelie avec Toi; et comme je souffre pour Toi, aussi régnerai-je avec Toi; et c'est pour Toi que je meurs, afin de vivre aussi en Toi. Reçois comme victime irréprochable celle qui s'immole par amour pour Toi. Par ses intercessions, ô Miséricordieux, sauve nos âmes.

 

Aucun commentaire: