"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 septembre 2015

Changer le monde.. une personne à la fois! (p. Tryphon, EORHF)

Saint Sophrony de l'Essex disait qu'il croyait au changement du monde, mais une personne à la fois. Ces paroles sont en accord avec celles de saint Seraphim de Sarov, qui disait qu'acquérir la paix intérieure amènerait au Salut des milliers autour de nous. Aussi longtemps que nous nous concentrons sur les manquements des autres, la transformation intérieure ne se produira pas en nous, et le monde restera dans les ténèbres. Si nous restons empêtrés dans le marigot du péché, et concentrés sur les torts d'autrui, nous ne parviendrons pas à nous conformer nous-mêmes à la volonté de Dieu.

Bien entendu, il est bien plus confortable de remarquer fautes et péchés d'autrui, mais si nous ne nous occupons pas de nous-mêmes, nous causerons un grand tort à notre âme. Juger les autres ouvre grandes les portes pour laisser accès aux esprits mauvais, qui dès lors vont tout ruiner en nous et détruire la grâce baptismale qui réside en nos coeurs. Nous sommes en guerre contre les forces du mal, et nous ferions mieux de rester sur nos gardes. Notre vie éternelle en dépend.

Dans l'amour du Christ,
Higoumène Tryphon






Changing the world one person at a time

The Elder Sophroni of Essex said he believed in changing the world, one person at a time. These words are in agreement with those of Saint Seraphim of Sarov, who said acquiring inner peace causes a thousand around us to be saved. As long as we concentrate on the failings of others, inner transformation will elude us, and the world will remain in darkness. If we remain stuck in the quagmire of sin, and focused on the failings of others, we will fail in the work of conforming ourselves to the will of God.

It is, of course, much more personally comfortable to notice the failings and the sins of others, but if we do not take stock of ourselves, we will do great harm to our soul. Judging others opens wide the gates for evil spirits to enter, whereby laying waste and destroying the grace of baptism that resides within our hearts. We are in a battle against evil forces, and we had better be on guard. Our eternal life depends on it.

With love in Christ,
Abbot Tryphon

Aucun commentaire: