"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

13 septembre 2015

Déjà ici bas se réjouir en Dieu, sans nier cette vie (saint Augustin)

Que la joie dans le Seigneur l'emporte, et sans cesse jusqu'à ce que les gens ne trouvent plus leurs joies dans ce monde. Que la joie dans le Seigneur aille toujours croissante, et les joies de ce monde iront sans cesse en diminuant, jusqu'à disparaître. Je ne veux pas dire par là que nous ne devrions jamais nous réjouir tant que nous sommes en ce monde-ci, mais que même si nous sommes dans ce monde, nous devrions déjà nous réjouir dans le Seigneur.
Quelqu'un pourra réplique "je suis dans ce monde; de toute évidence, si je me réjouis, c'est ici où je me trouve que j'ai ma joie." Qu'en est-il? Est-ce que parce que vous êtes encore dans ce monde, vous ne seriez donc pas dans le Seigneur? Ecoutez cet Apôtre dans les Actes d'Apôtres, qui, parlant aux Athéniens, leur expliquant à propos de Dieu et du Seigneur, notre Créateur, parlant de la divinité, "C’est en elle en effet que nous avons la vie, le mouvement et l’être" (Act 17,28). Puisqu'Il est partout, il n'y a donc pas de lieu où Il ne serait pas. N'est-ce pas précisément sur cela qu'il met l'accent afin de nous encourager? Le Seigneur est très proche. Ne craignez rien.
Saint Augustin d'Hippone, (354-430), Sermon 171,1-3







'Let joy in the Lord win and go on winning, until people take no more joy in the world. Let joy in the Lord always go on growing, and joy in the world always go on shrinking until it is reduced to nothing. I do not mean that we should not rejoice as long as we are in this world, but that even while we do find ourselves in this world, we should already be rejoicing in the Lord.
Someone may argue, "I am in the world; so obviously, if I rejoice, I rejoice where I am." What of it? Because you are in the world, does it mean that you are not in the Lord? Listen to the same Apostle in the Acts of the Apostles, speaking to the Athenians, and saying about God and about the Lord, our Creator, In him we live, and move, and are. Since he is everywhere, there is nowhere that he is not. Is it not precisely this that he is emphasizing to encourage us? The Lord is very near; do not be anxious about anything.'
St. Augustine

Aucun commentaire: