"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

24 octobre 2015

Pour concentrer nos esprits sur Dieu (saint Ephrem le Syrien)

Que frappe l'épée, ou la maladie, la famine ou la mort, ou quoi que ce soit d'autre considéré comme affligeant, tout cela nous est envoyé sur terre pour notre régénération et pour nous corriger, et pour que nous concentrions nos pensées sur la dévotion envers Dieu. Car chaque génération a besoin d'être éduquée par une visite du Seigneur.
Saint Ephrem le Syrien





Whether the sword is sent, or sickness, famine, death, or something else that’s considered appalling, they’re all sent to earth for our regeneration and correction, and so that we can concentrate our minds on devotion to God.
Because every generation needs to be educated by a visit from the Lord.
Saint Ephraim the Syrian

Aucun commentaire: