"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

04 novembre 2015

Comprendre son âme (Origène)

Par conséquent l'oeuvre première et la plus importante pour la connaissance, c'est la découverte de la Trinité, mais ensuite en second lieu de comprendre ce que la Trinité a créé, conformément à celui qui a dit, "Car Lui-même m'a donné la vraie connaissance des choses qui existent, la constitution du cosmos et le fonctionnement des éléments, le commencement et le terme et le milieu des temps," et ainsi de suite (Sagesse 7,17-18). Parmi ces choses, donc, il y aura la découverte et compréhension de sa propre âme..
Origène d'Alexandrie, Commentaire sur le Cantique des cantiques




Hence the first and most important work of knowledge is to grasp the Trinity, but then in the second place to comprehend what the Trinity has created, in accordance with the one who said, "For He Himself gave me true knowledge of the things that are, the constitution of the cosmos and the working of the elements, the beginning and the term and the middle of the times," and so forth (Wisdom 7:17-18). Among these things, therefore, will be the soul's grasp of its own self...
Origen of Alexandria, Commentary on the Song of Songs

Aucun commentaire: