"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

20 décembre 2015

Métropolite Seraphim dit non aux progressistes militant en faveur de l'homosexualité dans l'Église

Athènes, 5 Avril 2015 - Le métropolite Seraphim de Pireaus a sévérement critiqué des tentatives de réviser la tradition de l'Église au sujet des sodomites, rapporte le site AgionOros.ru en faisant référence au site officiel grec Romfea.
http://www.pravoslavie.ru/english/78465.htm
  
"L'ennemi s'efforce de faire de nous, le peuple, des esclaves de la chair et du péché, de transformer des créatures spirituelles en matérielles, comme des bêtes sans raison.."

"L'Église Orthodoxe respecte la vie privée et le libre-arbitre de l'homme. Cependant, il faut remarquer que le processus de légalisation de crime contre la nature humaine et sa physiologie est bien avancé : aujourd'hui, la laide passion de l'homosexualité a été légalement reconnue. Demain, c'est la pédophilie qui sera légalisée (aux Pays-Bas, p.e). Ensuite viendra la bestiale zoophilie (Allemagne). C'et le plus grand crime contre le Dieu éternel et la personne humaine, répétant le blasphème de Sodome et Gomorre."

"La justification, le soutien et la promotion de ces honteuses et impies passions, de même que les tentatives pour les présenter comme des variantes de la norme sont non-naturelles et inadmissibles. Les Saintes Écritures qui expriment la Volonté de Dieu ont bien des fois condamné l'homosexualité comme une passion, un péché et une abomination."

"Pour la totalité des saints Pères, l'homosexualité est un des péchés les plus pervers et impurs, une ingratitude outrageante envers le Créateur, un blasphème et un déni de l'Évangile. La propagande publique de l'homosexualité est comme une peste frappant à la fois la famille et la société. Et enfin, elle causera des désordres psychopathologiques chez les enfants élevés par des couples de même sexe (et nous sommes activement encouragés à accepter cette pratique)."






Athens, April 5, 2015 - Metropolitan Seraphim of Piraeus has severely criticized attempts revise the Church tradition regarding sodomy, reports AgionOros.ru with reference to Romfea.

“The enemy is striving to make us, people, slaves to the flesh and to the sin, to turn spiritual creatures into material ones, like dumb animals…”

“The Orthodox Church respects private life and man’s free will. However, it should be noted that the process of legalization of the crime against the human nature and physiology is going on: today the vile passion of homosexualism has been legally recognized; tomorrow pedophilia will be legalized (take Holland, for example); the next will be bestiality (Germany). This is the gravest crime against Eternal God and the human personality, repeating the blasphemy of Sodom and Gomorrah.”

“Justification, support and promotion of these shameful and ungodly passions as well as attempts to present them as a variation of the norm are unnatural and inadmissible. The Holy Scriptures which express the Will of God more than once condemn homosexuality as a passion, a sin and abomination.”

“For all the Holy Fathers homosexuality is one of the most corrupt and unclean sins, an outrageous ingratitude to the Creator, blasphemy and denial of the Gospel. The public propaganda of homosexuality is like a plague on both the family and the society. Moreover, it will cause psychopathological disorders in children raised by same-sex couples (and we are being actively urged to accept this practice).”

Aucun commentaire: