"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 janvier 2016

L'unité de l'Église? Mais de quelle Église, et sur quelles bases? (s-diacre Claude)

a (re)lire et partager largement, cet excellent article de mon ami le sous-diacre Claude. En ces temps de relativisme absolu et de manques de repères, il faut replacer tout en contexte et remontrer aux fidèles l'unique route, certes ardue mais si belle route vers le Christ.
JM

--------------------

Quelle Unité? Soyons sérieux!!!


Parturiunt montes; nascetur ridiculus mus! 
Horace
 Le pape François à l’Eglise orthodoxe: “les conditions sont réunies pour rétablir la pleine communion de foi”
φιλήματα ιούδα

Le "bon pape François" vénérant (en 2013!)
"l'icône" de Josaphat Kuntsévitch, grand massacreur d'Orthodoxes, 
avant de le donner comme modèle de l'unité
comme le firent, toute honte bue,  tous ses prédécesseurs!
* 
Triste époque de confusion et de relativisme que la nôtre où beaucoup de nos hiérarques ne mettent plus l'Eglise au milieu du monde orthodoxe, étayée par les fondements bimillénaires de notre théologie salvifique, et où la fausse charité et les déclarations larmoyantes, sentimentales et mensongères, ont plus de prix que le sang des martyrs, le témoignage inchangé de la foi des Pères, et le simple respect de l’humble Vérité.


Lire la suite sur Orthodoxologie:

http://orthodoxologie.blogspot.com/2015/12/quelle-unite-soyons-serieux.html

 

Aucun commentaire: