"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

24 janvier 2016

Un abîme entre l'Orthodoxie et les confessions chrétiennes occidentales!! (patriarche Kyril de Moscou)

Le président de la Commission pour la famille, la protection de la maternité et de l'enfance, dans l'Église Orthodoxe de Russie - a expliqué à une des principales chaînes de télévision russes que les nouveaux enseignements moraux des églises occidentales repoussaient ces confessions progressistes au delà des frontières du Christianisme.

"Nous nous sommes séparés d'eux comme fuyant la peste, car c'est contagieux," dit-il. "L'Église Orthodoxe Russe ne saurait soutenir de son autorité quelque chose qui n'est qu'une iniquité, d'un point de vue biblique."

"Ce ne sont plus des communautés chrétiennes.. Leur avenir est simple et clair - le feu de la Géhenne - c'est exactement ce qu'en dit la Sainte Écriture", déclare le p. Smirnov.

En rejetant l'enseignement immémorial de la foi chrétienne sur la morale sexuelle, "ces peuples anciennement chrétiens se préparent pour la réception solenelle de l'AntéChrist."

Dès lors, l'Église Orthodoxe de Russie a compu tout contact avec l'église presbytérienne d'Écosse. L'Église de Russie avait déjà annoncé à l'église d'Angleterre qu'elle serait dorénavant infréquentable.

Le patriarche Kyril, primat de l'Église Orthodoxe de Russie, a mis en garde contre la terrible montée du mouvement homosexuel dans nombre de pays occidentaux. Kyrill dit que la tendance à légaliser le "mariage homo" est "un signe très dangereux de l'apocalypse." Il "signifie que les gens ont choisi le chemin de l'auto-destruction", ajoute-t'il.




The chairman of the Russian Orthodox Church Commission for Family, Protection of Motherhood and Childhood – told one of the leading Russian television stations the new moral teachings of western churches place these liberal denominations beyond the pale of Christianity.

"We separated ourselves from them as from the plague, as it's contagious,” he said. “The Russian Orthodox Church cannot support with its authority something that is just an iniquity from the Biblical point of view.”

“These are not Christian communities anymore. ......... Its future is simple and clear – the 'fire of Gehenna' – this is just what the Holy Scripture says,” Fr. Smirnov said.

By rejecting the Christian faith's immemorial teaching on sexual morality, “the former Christian peoples are preparing themselves for the solemn reception of the Anti-Christ."

Accordingly the Russian Orthodox Church has ceased and contact with the Presbyterian Church of Scotland. The Russian Church has already told the Church of England that it's on its own from now on.

Patriarch Kirill, Primate, of the Russian Orthodox Church, warned against the extraordinary rise in many western countries of the homosexual movement. Kirill said that the trend of legalising “gay marriage” is “a very dangerous sign of the apocalypse.” It “means people are choosing a path of self-destruction,” he said.
Fr. Michael Wood, ROCOR-WR

Aucun commentaire: