"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

26 février 2016

Sainte Photini, la Samaritaine (Jean 4)

La sainte, glorieuse et grande martyre Photini de Samarie, égale-aux-Apôtres, rencontra le Christ au puits de Jacob. La tradition nous rapporte que les Apôtres la baptisèrent en lui donnant le nom de "Photini", qui signifie "celle qui a été illuminée." Ses jours de fêtes sont le 26 février, avec ceux qui sont souffert avec elle, et le Dimanche de la Samaritaine.
L'Évangile de saint Jean (4,5-42) nous rapporte la rencontre en Photini, la Samaritaine, et le Christ, au puits de Jacob. Elle se repentit de sa vie passée après une conversation douce et sage avec le Christ, et partit pour expliquer à ses compatriotes en ville qu'elle avait rencontré le Messie. C'est pour cela qu'elle est parfois appelé la première à avoir proclamé la Bonne Nouvelle du Christ.
Elle converti ses 5 soeurs (saintes Anatole, Photo, Photis, Parasceva et Kyriaki) et ses 2 fils (saint Photinos, qui s'appelait Victor, et saint José). Ils devinrent d'infatigables évangélisateurs pour le Christ.
Après le martyre des Apôtres Pierre et Paul, sainte Photini et sa famille quittèrent leur patrie de Sichar, en Samarie, pour voyager vers Carthage et y proclamer l'Évangile. En 66, lors des persécutions de l'empereur Néron, ils reçurent tous la couronne du martyre, en même temps que le gouverneur saint Sebastianos, un proche ami de saint Photinos.


Tropaire de sainte Photini la Samaritaine
Venue auprès du puits, la Samaritaine Te contempla,
Source de Sagesse, avec les yeux de la Foi;
en abondance elle y puisa le Royaume d’en haut,
et sa mémoire est glorifiée pour l’éternité.







St. Photini (The Samaritan Woman)
The holy and glorious Great-martyr Photine of Samaria, Equal-to-the-Apostles, encountered Christ at the well of Jacob. Tradition relates that the Apostles baptized her with the name "Photine" meaning "enlightened one." Her feast days are celebrated on February 26 with those who suffered with her, and the Sunday of the Samaritan Woman.
The Gospel of John (4:5-42) relates the encounter of Photine, the Samaritan woman, with Christ at Jacob's well. She repented after a very gentle and wise conversation with Christ and went and told her townspeople that she had met the Christ. For this, she is sometimes claimed as the first to proclaim the Gospel of Christ.
She converted her five sisters (Ss. Anatole, Photo, Photis, Paraskeve, and Kyriake) and her two sons (St. Photinos, formerly known as Victor, and St. Joses). They all became tireless evangelists for Christ.
After the Apostles Paul and Peter were martyred, St. Photine and her family left their homeland of Sychar, in Samaria, to travel to Carthage to proclaim the Gospel of Christ there.
In 66 AD, under the persecutions of Emperor Nero, they all achieved the crown of martyrdom, along with the Duke St. Sebastianos, the close friend of St. Photinos.

src


à (re)lire :

http://stmaterne.blogspot.be/2012/05/la-dignite-de-la-femme-toujours-honoree.html

Aucun commentaire: