"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 avril 2016

Notre "pain quotidien", le Pain du Ciel (saint Clément)

De plus, le Verbe déclare Lui-même être le pain du Ciel : "non, ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain qui vient du ciel; mais c’est Mon Père qui vous donne le pain qui vient du Ciel, le vrai; car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du Ciel et donne la vie au monde [..] Et le pain que Je donnerai, c’est Ma chair pour la vie du monde."
Remarquez ici le mystère de ce pain que Jésus-Christ appelle Sa chair. Comme un grain de blé est ensemencé, et pourrit avant de s'élever en épi, de même la chair sortira du tombeau. Elle sera également une nourriture qui comblera l'Église de joie, comme le blé, lorsqu'il se trouve transformé en pain par la cuisson.
saint Clément d'Alexandrie, le Pédagogue





Further, the Word declares Himself to be the bread of heaven. "For Moses," He says, "gave you not that bread from heaven, but My Father gives you the true bread from heaven. For the bread of God is He that comes down from heaven, and gives life to the world. And the bread which I will give is My flesh, which I will give for the life of the world." Here is to be noted the mystery of the bread, inasmuch as He speaks of it as flesh, and as flesh, consequently, that has risen through fire, as the wheat springs up from decay and germination; and, in truth, it has risen through fire for the joy of the Church, as bread baked.
saint Clement of Alexandria, The Teacher

Aucun commentaire: