"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

09 avril 2016

Recette de grand Carême



pourquoi faire compliqué? Des légumes crûs coupés en morceau ou vaguement rapés.
On peut y ajouter du blé cuit à l'eau et sel, ou du riz, ou du quinoa (quoique ce soit assez cher ici, donc loin de l'esprit de carême), et le repas est complet. Et comme il ne prend pas de temps à le concevoir et très peu à le préparer, c'est ça de gagné pour prier.

Après Pâques, on aura tout le temps de songer à une table bien fournie..


Aucun commentaire: