"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

07 mai 2016

Prier sans agir, c'est comme montrer du pain à l'affamé sans le lui partager!



J'avais faim, et tu as organisé des associations de charité et vous y avez discuté de ma faim.

J'étais en prison, et tu as rejoins la quiétude de ta chapelle pour y prier pour ma libération.

J'étais nu, et en pensée, tu t'es posé des questions sur l'indécence de mon apparence.

J'étais malade, et tu t'es agenouillé et a remercié Dieu pour ta bonne santé.

J'étais sans domicile fixe, et tu m'as fait la leçon sur l'abri spirituel qu'est l'amour de Dieu.

J'étais seul, et tu m'as laissé seul pour t'en aller prier pour moi.

Tu as l'air si saint, si proche de Dieu.

Mais moi, j'ai toujours fort faim, et je suis toujours esseulé, et j'ai froid.


Auteur inconnu.

Aucun commentaire: