"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

19 juin 2016

La puissance du Saint Esprit (Pentecôte / P. Alexander Men)

Un jour, deux mineurs se sont retrouvés enfermés dans une mine. Les heures passaient et ils craignaient d'étouffer. Ils cherchaient la sortie dans l'obscurité et ne pouvaient pas la trouver. Sombrant dans le désespoir, ils criaient, appelaient, couraient, tombaient par terre. Et voici qu'un d'eux dit : "Attends, on se calme. Prions, nous rassemblerons nos forces et nous écouterons : d'où vient donc la faible brise?" Le compagnon l'a écouté, a commencé à écouter, les deux se sont calmés. Et voici que dans le calme, ils ont senti d'où venait au devant un léger vent. Donc il y avait là une sortie. Ils sont allés à cette partie, et ont trouvé l'orifice par lequel ils ont pu sortir, et se sont sauvés.
Telle est notre vie. Quelles que soient les vicissitudes et les difficultés, ne désespérons pas. Arrêtons-nous, prions, concentrons-nous, écoutons : où nous appelle l'Esprit de Dieu? Il nous appelle là-bas, où il y a le Salut, où est l'invisible Royaume Céleste promis, mais aussi où est la grande promesse qui fait de nous tous des fils de Dieu par la puissance de Son Saint Esprit. Amen.
Archiprêtre Alexandre Men.







Однажды двое рабочих были засыпаны в шахте. Прошли часы, и они боялись там задохнуться. Они искали выхода в темноте и не могли найти. Они пришли в отчаяние, они кричали, звали, метались, падали на землю. И вот один из них сказал: «Постой, успокойся. Помолимся, соберемся с силами и прислушаемся: нет ли где ветерка?». Товарищ внял ему, стал прислушиваться, оба они успокоились. И вот в тишине они почувствовали, что откуда-то спереди легкий ветер тянет. Значит, там есть выход. Они пошли в ту сторону, и нашли отверстие, через которое смогли выйти, и спаслись.
Вот так и наша с вами жизнь. Какие бы ни были в ней превратности и трудности, не будем отчаиваться. Остановимся, помолимся, сосредоточимся, прислушаемся: куда зовет нас Дух Божий? Он зовет нас туда, где есть спасение, где Царство Небесное обещает незримое, но великое обетование, которое всех нас делает Сынами Божьими через силу Его Святого Духа. Аминь.
Протоиерей Александр Мень.

Aucun commentaire: