"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

30 juin 2016

Sainte Adèle d'Orp (tropaire)



Tropaire à sainte Adèle d'Orp (30 juin)

Pierre précieuse ornant la couronne du Brabant,
finement sculptée en l'abbaye de sainte Gertrude,
guéris nos yeux corporels malades du péché,
et ouvre les yeux de nos âmes à la gloire de Dieu,
ranime la flamme du monachisme en notre pays,
toi qui y brillas avec ton saint monastère,
sainte Adèle, notre mère dans la Foi.


Ad maximam Dei gloriam,
Lector Jean-Michel



composé cum benedictio et chanté pour la 1ère fois lors du pèlerinage roumain de ce 26 juin 2016 à Orp-Jauche

Aucun commentaire: