"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

14 août 2016

Prière des jeunes mariés (Tob. 8)

Pour que le mariage porte du fruit spirituel



Quand on eut fini de boire et de manger, on parla d'aller se coucher, et l'on conduisit le jeune homme depuis la salle du repas jusque dans la chambre. Tobie se souvint des conseils de [l'archange] Raphaël, il prit son sac, il en tira le coeur et le foie du poisson, et il en mit sur les braises de l'encens. L'odeur du poisson incommoda le démon, qui s'enfuit par les airs jusqu'en Egypte. Raphaël l'y poursuivit, l'entrava et le garrotta sur-le-champ.
Cependant les parents étaient sortis en refermant la porte. Tobie se leva du lit, et dit à Sarra: "Debout, ma soeur! (*) Il faut prier tous deux, et recourir à notre Seigneur, pour obtenir sa grâce et sa protection."
Elle se leva et ils se mirent à prier pour obtenir d'être protégés, et il commença ainsi: "Tu es béni, Dieu de nos pères, et Ton Nom est béni dans tous les siècles des siècles! Que Te bénissent les cieux, et toutes Tes
créatures dans tous les siècles! C'est Toi qui as créé Adam, c'est Toi qui as créé Eve sa femme, pour être son secours et son appui, et la race humaine est née de ces deux-là. C'est Toi qui as dit: Il ne faut pas que l'homme reste seul, faisons-lui une aide semblable à lui. Et maintenant, ce n'est pas le plaisir que je cherche en prenant ma soeur, mais je le fais d'un coeur sincère. Daigne avoir pitié d'elle et de moi et nous mener ensemble à la vieillesse!"
Et ils dirent de concert: "Amen, amen!"
Tobie 8,1-8

(*) "soeur" bien sûr non pas "selon la chair", comme fille de mêmes père et mère, mais plutôt soeur dans la foi et l'ethnie, selon le contexte

Aucun commentaire: