"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

06 octobre 2016

Le matérialisme et l'humanisme (arch. Averky)

Le matérialsime est le rejeton naturel et le développement logique de l'humanisme. L'idéal de l'estomac bien rempli, caché derrière les beaux mots que sont "l'idéal de justice sociale" et "la vérité sociale", est devenu l'idéal suprême pour une humanité qui a renoncé au Christianisme.
Archevêque Averky (EORHF)

Aucun commentaire: