"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

16 novembre 2016

Faire face au décès d'un être aimé (p. John)

Faire face au décès d'un être aimé peut être une expérience traumatisante. Ça semble tellement définitif et irréversible - et donc la seule idée d'essayer de continuer la vie en l'absence d'un parent, conjoint, enfant, frère ou soeur semble redoutable. Y a-t'il quelque chose qui puisse apaiser notre douleur? Y a-t'il quelqu'un qui puisse apporter du réconfort, du soutien, et apaiser notre douleur ? La réponse, bien sûr, c'est oui : Jésus-Christ, notre Seigneur ! Car Il a vaincu la mort en la conquérant ; et Sa Résurrection d'entre les morts est le fondement même de la Foi Chrétienne.
Prêtre John





Dealing with the death of a loved one can be a very traumatic experience. It seems so final and so irreversible - and the mere thought of trying to continue on without a parent, spouse, child, or sibling seems daunting. Is there anything that can ease our pain? Is there anyone who can offer solace, comfort, and assuage our grief? The answer, of course, is yes: Jesus Christ, Our Lord! For He was victorious over death by conquering it; and His resurrection from the dead is the very basis of the Christian Faith.

Fr. John

Aucun commentaire: