"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

26 novembre 2016

La consolation du Nom de Jésus

Lorsque vous pratiquez la prière noétique, et la répétez avec piété comme il convient, et la grâce du Saint Esprit visite votreâme, alors le Nom de Jésus Christ que vous méditez avec votre intellect devient grandement consolant et doux pour votre esprit et âme, de sorte que vous ne le répéterez jamais assez.
Un moine athonite anonyme, "L'esprit qui veille"






When you practice noetic prayer and reverently repeat it as you should, and the grace of the Holy Spirit visits your soul, then the name of Christ that you are meditating upon with your intellect becomes greatly consoling and sweet to your mind and soul, so much that you could never repeat it enough.
An Athonite Monk, The Watchful Mind



Aucun commentaire: