"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

30 décembre 2016

La prière du coeur ou des lèvres (saint Nicolas)

Pourquoi dit-Il "il pria en lui-même"? Pourquoi pas à haute voix? Parce que Dieu écoute plus attentivement ce qui sort du coeur que ce que disent les lèvres. Ce que l'homme pense et ressens lorsqu'il prie Dieu est plus important pour Dieu que les paroles que prononce sa langue. Car la langue est capable de tromperie, mais le coeur ne trompe pas : il montre l'homme tel qu'il est vraiment : noir ou blanc.
Saint Nicolas Velimirovich, Homélie pour le Dimanche du pharisien et du publicain : "L'Évangile sur la vraie et fausse prière"





Why does it say: he prayed with himself? Why not aloud? Because God listens more carefully to what his heart says than his lips. What a man thinks and feels as he prays to God is more important to God than the words his tongue forms. The tongue is capable of delusion, but the heart does not delude: it shows a man as he is – black or white.

+ St. Nikolai Velimirovich, Sunday of the Pharisee and the Publican: “The Gospel on True and False Prayer,” Homilies: Commentary on the Gospel Readings for Great Feasts and Sundays Throughout the Year, Volume I

Aucun commentaire: