"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

24 décembre 2016

Louange de la Nativité du Christ



D'un brûlant amour, par lequel Tu as créé le monde,
Tu t'es abaissé à devenir esclave pour libérer les enchaînés,
Pour restaurer la Maison qu'Adam avait détruite,
Pour illuminer les enténébrés, pour délier les pécheurs.
Un amour qui ne connaît ni crainte ni humiliation -
Bienvenue Ô Christ! Le Maître du Salut!
 
Hymne de louange : La Nativité de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ

Aucun commentaire: