"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

25 avril 2017

Radonitsa, une fête des défunts mais aussi de la joie (p. John)

Al Maseeh Qam! Haqqan Qam! (salutation pascale en arabe)

Avec toutes nos célébrations pascales se concentrant principalement sur la Résurrection du Christ, ce jour-ci - à savoir le mardi après la Semaine Radieuse - marque le premier jour où nous, dans cette même joie Pascale, nous nous souvenons de tous nos chers défunts, ceux qui sont partis avant nous dans l'espérance de la vie éternelle. Nous appelons ce jour "le jour de la joie" (radonitsa, en russe) parce qu'on nous rappelle la descente triomphale du Christ dans l'Hadès : un séjour pour lequel le Christ a utilisé Sa croix comme "clé" pour déverouiller les portes infernales, proclamant la victroire de la vie sur la mort, et nous libérant de l'esclavage du péché qui nous gardait tous captifs.
Traditionnellement, ce n'est pas seulement un jour de souvenir et prière pour nos défunts, mais aussi un jour où il faut visiter leurs tombes dans la joie Pascale. Il est également coutume d'avoir des aliments pascal bénis et des pique-niques sur les tombes des défunts les plus proches.


P. Jean






 With all of our Paschal celebrations focusing mainly upon the Resurrection of Christ, this day – the Tuesday after Bright Week – marks the first day that we, in this same Paschal joy, remember all of our departed loved ones who have gone before us in the hope of eternal life. We call this day the Day of Rejoicing (Radonitsa in Russian) because we are reminded of Christ's triumphal descent into Hades; an instance in which Jesus used His Cross as a "key" to unlock the Gates of Hell, proclaiming victory over death and freeing us from the bondage of sin which held us captive. Traditionally this is not only just a day to remember/pray for our departed loved ones, but to also visit their graves in Paschal joy. It is also customary to have Paschal foods blessed and to picnic over the graves of departed loved ones.

XB!

Fr. John

Aucun commentaire: