"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

02 avril 2017

sainte Marie l'Égyptienne, ou comment passer des ténèbres absolues à la Lumière sans fin

"Dominant les soulèvements de la chair
par les peines et les douleurs de l'ascèse,
tu as montré le courage
et la fermeté de ton âme;
et désireuse de contempler la Croix du Seigneur,

tu t’es saintement crucifiée au monde, ô Vénérée.
lmitant la vie angélique avec zèle,
tu as parfaitement transformé
ta vie, ô Bienheureuse.
C’est pourquoi nous honorons fidelement ta mémoire, Marie,
demandant de nous accorder pleinement
la rémission des fautes,
grâce à tes supplications.
"
Cathismes, Ton plagial 4, Matines du 5ème Dimanche du grand Carême

Aucun commentaire: