"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

03 juin 2017

Bienheureux les malfichus! (st Païssios)

Bienheureux sont ceux qui sont nés handicapés ou qui le sont devenus par leur propre faute, mais cependant ne râlent pas et au contraire glorifient Dieu. Ils recevront la meilleure place au Paradis, avec les Confesseurs et les Martyrs, qui ont donné leurs mains et leurs pieds pour l'amour du Christ, et à présent vénèrent constamment avec dévotion les mains et les pieds du Christ au Paradis.
Saint Païssios l'Athonite

Aucun commentaire: