"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

05 juin 2017

Père Peter Heers: Evaluation du Concile de Crête de juin 2016

Extrait :
"Nombre d’évêques votant : 10 des 162 évêques présents (6 %), ou 10 des 850 évêques de l’Eglise orthodoxe (1,1 %)
Si nous comparons cela avec les véritables « Grands et Saints Conciles » de l’Eglise, reconnus plus tard comme « œcuméniques », la différence est énorme, surtout si l'on considère les obstacles rencontrés par les anciens hiérarques en termes de voyage et de communication. Par exemple, le Premier Concile Œcuménique avait 325 Pères, le Quatrième 630 Pères et le Septième 350 Pères - qui y participaient avec droit de vote. Qu’est-ce alors, que le monde est allé voir en Crète? Un « Grand et Concile ? »......"

Un article à lire, faire lire, partager et méditer :

Père Peter Heers: Evaluation du Concile de Crête 
http://orthodoxologie.blogspot.com/2017/05/pere-peter-heers-evaluation-du-concile.html

Aucun commentaire: