"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

29 juillet 2017

notre égo (saint Seraphim)



Le silence est la croix sur laquelle nous devons crucifier notre ego.
Saint Seraphim de Sarov

2 commentaires:

Philippe Crévieaux a dit…

ça m'étonnerait vraiment que Saint Seraphim parlât d' "ego". Il faut repartir du texte original.

Tchibeck a dit…

http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-grec-ego-1473.html

Ou bien :

https://fr.wiktionary.org/wiki/εγώ

En grec, comme en latin, EGO = "je", "moi"

(En sumérien je n'sais pas)

Le Christ dit : "ego sum Deus Abraham et Deus Isaac et Deus Iacob" (Luc 12:26) selon la vulgate. "Moi, Je suis le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob.

Quelle est donc la langue-source de Saint-Seraphim de Sarov ? Le russe ? Le slavon liturgique ? Langues vernaculaires du grec et du latin ? Sûrement pas l'hébreu ni l'araméen..

Un saint du XVIIIème siècle, dont on dit "qu'il lisait la Bible – il lisait le Nouveau Testament en entier chaque semaine –, ainsi que les Pères de l'Église".

Signé : un catholique taquin qui aime à s'enrichir de la culture orthodoxe.