"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

12 juillet 2017

Saint Honest de Pampelune et Toulouse, apôtre de la Navarre

12 juillet : A Toulouse, saint Honnêt ou Honest(e), prêtre et martyr, que saint Saturnin convertit en passant par Nîmes, et qui fut plus tard l'apôtre de la Navarre. Envoyé en Hispanie (Espagne), il prêcha l'Évangile à Pampelune, où il convertit saint Firmin qui deviendra par la suite le premier évêque d'Amiens. Il revint ensuite à Toulouse se remettre sous les ordres de l'évêque saint Honorat, et il y finira son parcours terrestre comme martyr. 
Son chef (tête) est conservé dans le trésor de l'église Saint-Sernin, à Toulouse. Il est également honoré, à différents jours, à Nîmes, à Amiens et à Pampelune. 2ème siècle
On le retrouve sur le sarcophage dit de Saint Hilaire, dans l'abbaye éponyme, près de Limoux, dans l'Aude. Sur le côté latéral droit du sarcophage, entouré de Saint Papoul (au fond) et de l'évêque de Pampelune Saint Honest (au premier plan), Saint Sernin tient sa crosse d'évêque de Toulouse de la main droite tout en présentant l'Évangéliaire.

Aucun commentaire: