"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

02 juillet 2017

Tropaire de saint Jean Maximovitch, archevêque de Bruxelles, Shangaï et San Francisco (bx Seraphim Rose)

Glorieux Apôtre d'une ère de froideur et d'incroyance,
Investi de la puissance pleine de grâce des saints d'antan,
Visionnaire divinement illuminé par les mystères célestes,
Nourricier des orphelins, espoir des désespérés,
Tu as allumé sur terre le feu de l'amour pour le Christ,
En cette ténébreuse veille du Jour du Jugement:
Prie à présent afin que cette flamme sacrée
Puisse aussi s'élever en nors coeurs,
Ô saint hiérarque Jean!


Tropaire de saint Jean Maximovitch, ton 4, composé par le p. Seraphim Rose de bienheureuse mémoire





Glorious Apostle to an age of coldness and unbelief; /
Invested with the grace-filled power of the saints of old; /
Divinely-illumined seer of heavenly mysteries; /
Feeder of orphans; hope of the hopeless; /
Thou didst enkindle on earth the fire of love for Christ, /
Upon the dark eve of the day of judgment: /
Pray now that this sacred flame /
May also rise from our hearts //
O Holy Hierarch John!


Troparion of St John the Wonderworker; Fourth Tone; composed by Blessed Seraphim Rose.

Aucun commentaire: