"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

08 octobre 2017

Quand on laisse l'amour de Dieu nous envahir (p. Sophrony)

L'éternité est entrée dans mon coeur, doucement mais avec force, et mon esprit connaissait la béatitude de se sentir fondre dans la flamme d'amour venant du cœur. Cette fusion de tout mon être, du mental, du cœur et du corps, m' a donné un sentiment d'intégrité de l'être, un état aussi différent que possible de la division habituelle du mental, de l'âme et du corps.
P. Sophrony de Maldon




Eternity entered sweetly but forcefully into my heart, and my mind knew the blessedness of feeling oneself melting in the flame of love coming from the heart. This fusion of my entire being, of the mind, the heart, and the body, gave me a feeling of the integrity of being, a state as different as possible from the habitual division of mind, soul, and body.
- Elder Sophrony

Aucun commentaire: