"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

30 novembre 2017

Comment se confesser (Optina / Pélerin Russe 1/5)


"D'abord, ne confesse pas des péchés dont tu t'es déjà repenti et qui t'ont été pardonnés. Car ce serait mettre en doute le pouvoir du Sacrement de Confession.
Ensuite, ne rappelle pas à ton souvenir les autres personnes qui ont été associées à tes péchés. Ne juge que toi-même.
Troisièmement, les saints Pères nous défendent de mentionner toutes les circonstances des péchés, et nous disent de les confesser en termes généraux, de façon à écarter la tentation tant de nous-même que du prêtre.
Quatrièmement, tu es venu te repentir et tu ne te repens pas de ne pas savoir te repentir - c'est à dire que ta confession est tiède et négligente.
Cinquièmement, tu t'es étendu sur tous ces détails, mais le plus important, tu ne l'as pas retenu : tu n'as pas exposé les péchés les plus graves de tous. Tu n'as pas confessé et inscrit sur ta lettre que tu n'aimes pas Dieu, que tu hais ton prochain, que tu ne crois pas au Verbe de Dieu, et que tu es tout orgueil et ambition. Le mal s'enracine dans ces quatres péchés où réside toute notre dépravation spirituelle. Ils sont les racines maîtresses d'où jaillissent les rejetons de tous les péchés auxquels nous succombons.
Citat : 5ème récit du Pèlerin Russe

Aucun commentaire: