"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 avril 2017

Dieu vient toujours nous rechercher dans nos enfers car Il connaît nos faiblesses (saint Nil Sorsky)

Dieu ne renonce jamais à une âme qui met sa confiance en Lui, même si elle est écrasée par les tentations, car Il en connaît toutes les faiblesses. Un homme connaît le poids qui peut être placé sur le dos d'un âne, une mule ou un chameau, et charge chaque animal avec autant qu'elle peut porter. Le potier sait combien de temps il doit garder son argile dans le feu, car le cas échéant, s'il l'expose trop longtemps aux flammes, le pot va craquer, et s'il ne le fait pas assez longtemps, il ne sera pas utilisable. Dès lors, si un homme a un jugement aussi précis que celui-ci, la sagesse de Dieu est infiniment plus grande pour juger le degré de tentation que l'âme est capable de supporter."
Saint Nil Sorsky





"God never abandons a soul that puts its trust in Him, even though it is overpowered by temptations, for He is aware of all weaknesses. A man knows the weight that can be placed on the back of an ass, a mule or a camel, and burdens each beast with as much as it can carry; the potter knows how long he must keep his clay in the fire, for if he exposes it too long to the flames, the pot will crack, and if he does not bake it long enough, it will not be fit for use. Now if a man has judgment as precise as this, how infinitely greater is the wisdom of God in judging the degree of temptation which a soul is able to bear?"
St. Nilus of Sora

14 avril 2017

La Croix nous relie au bon Pasteur (Vendredi Saint)

Aujourd'hui, notre Seigneur Jésus-Christ est en Croix et nous sommes en fête, afin que vous sachiez que la Croix est une fête et une célébration spirituelle.

Jadis la croix désignait un châtiment, maintenant elle est un objet d'honneur. Autrefois symbole de condamnation, la voici maintenant principe de Salut.
Car elle est pour nous la cause de biens innombrables : elle nous a délivrés de l'erreur, éclairés dans les ténèbres et réconciliés avec Dieu ; nous étions devenus pour Lui des ennemis et de lointains étrangers, et elle nous a rendu Son amitié et rapprochés de Lui. Elle est pour nous la destruction de l'inimitié, le gage de la paix, le trésor de mille biens.

La Croix nous relie au bon Pasteur. Grâce à elle, nous n'errons plus dans les déserts, car nous connaissons le vrai Chemin ; nous ne demeurons plus hors du Palais royal, car nous avons trouvé la Porte; nous ne craignons pas les traits enflammés du diable, car nous avons découvert la Fontaine.
Grâce à elle, nous ne sommes plus dans le veuvage puisque nous avons trouvé l’Époux; nous n'avons pas peur du loup, car nous avons le bon Pasteur: "Je suis, dit-Il, le bon Pasteur" (Jean 10,11).

Grâce à la Croix, nous ne redoutons pas l'usurpateur, puisque nous siégeons au côté du Roi.

(In: "Homélie sur la Croix et le larron", saint Jean Chrysostome. (+407), : PG 49,399-401)

13 avril 2017

Vivre en Dieu au delà de la mort? (saint Grégoire le Théologien)


Tous ceux qui ont vécu conformément à Dieu vivront toujours en Dieu, même lorsqu'ils auront quitté cette vie-ci. C'est pour cette raison que Dieu est appelé le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, car Il est le Dieu non pas des morts, mais des vivants.
Saint Grégoire le Théologien, évêque de Nazianze

12 avril 2017

En cas de maladie, appelons le médecin, mais n'oublions pas le prêtre (Office de l'Onction d'huile / des malades)

Stichère ton 4, Office de l'huile sainte
Par l'intermédiaire de Tes Apôtres, Seigneur,
en Ta clémence, Tu nous donnas,
Ami des hommes, le pouvoir de guérir
par Ton huile sainte les maladies
et les plaies de Tes serviteurs;
sanctifie donc tout fidèle qui la reçoit,
aie pitié de lui, purifie-le de toute maladie,
accorde-lui Tes délices immortelles, Seigneur
.

Épitre du saint Apôtre Jacques, 5,10-16
Prenez, frères, pour modèles de souffrance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur.  Voyez: nous proclamons bienheureux ceux qui ont de la constance. Vous avez entendu parler de la constance de Job et vous avez vu le dessein du Seigneur; car le Seigneur est miséricordieux et compatissant.  Mais avant tout, mes frères, ne jurez ni par le Ciel, ni par la terre, n’usez d’aucun autre serment. Que votre oui soit oui, que votre non soit non, afin que vous ne tombiez pas sous le jugement. Quelqu’un parmi vous souffre-t-il? Qu’il prie. Quelqu’un est-il joyeux? Qu’il entonne un cantique. Quelqu’un parmi vous est-il malade?  Qu’il appelle les prêtres de l’Église et qu’ils prient sur lui après l’avoir oint d’huile au nom du Seigneur. La prière de la foi sauvera le patient et le Seigneur le relèvera. S’il a commis des péchés, ils lui seront remis. Confessez donc vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La supplication fervente du juste a beaucoup de puissance.

11 avril 2017

Être vraiment à l'image de Dieu (saint Diadokos)


Nous tous, les êtres humains, avons été créés à l'image de Dieu. Mais être à Sa ressemblance, cela n'appartient qu'à ceux qui, par un très grand amour, s'attachent librement à Lui.
Saint Diadoque de Photicée

09 avril 2017

L'Époux arrive, veillons


Tropaire Ton 8 - Voici, l'Époux arrive au milieu de la nuit - Et bienheureux le serviteur qu'Il trouvera veillant - mais indigne celui qu'Il trouvera nonchalant - Veille donc, mon âme - à ne pas sombrer dans le sommeil - afin de n'être pas livrée à la mort et enfermée hors du Royaume - Mais reviens à toi et chante - Tu es Saint, Saint, Saint, notre Dieu - Par la Mère de Dieu aie pitié de nous. (ter