"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

28 décembre 2018

les enfants, la maison, le désordre... (st. Paissios)

"Une personne sage et avisée, voyant un foyer impeccable avec beaucoup d'enfants, en viendra à la conclusion que soit les enfants sont anormaux, soit la mère est barbare et impose une discipline militaire. Il y a de la peur dans le cœur de ces enfants - et pour cette raison, ils sont obéissants.
Un jour, je suis allé visiter la maison d'une grande famille. J'étais si heureux de voir les enfants avec leur enfantinages gâcher l'ordre mondain des choses - qui exige d'avoir tout à sa place. C'est le plus grand désordre qui fatigue l'homme contemporain."
Saint Païssios l'Athonite, "Conseils spirituels IV : Vie de famille".




"ma maison n'est pas en désordre. C'est juste que j'expose tout, vous savez, un peu comme dans un musée"

"A wise and discriminating person, seeing an immaculately kept home with many children, will come to the conclusion that either the children are damaged, or the mother is barbarian and imposes military discipline. There is fear in these children's hearts -- and for this reason, they are obedient.

Once I had gone to visit the home of a large family. I was so pleased to see the children with their childish naughtiness spoiling the worldly order of things -- which requires having everything in its place. This is the greater disorder that wearies contemporary man."
St. Paisios the Athonite, "Spiritual Counsels IV: Family Life"

26 décembre 2018

Il n'est pas de péché assez grand qui ne puisse être pardonné à un repentant

Il me semble que c'est une des choses les plus émouvantes que j'aie vues depuis un certain temps. Quant au contexte, je crois qu'il s'agit d'une prison de haute sécurité en Russie, donc une prison réservée aux pires criminels (gangsters, tueurs en série, etc.).

Quoi qu'il en soit, que cela nous rappelle à tous qu'il n'y a pas de péché trop grand pour à même d'empêcher notre Seigneur de pardonner.
Silouan Plevell






I feel like this needs to be shared here as it's one of the most moving things I've seen in awhile. For some context I do believe this is a maximum security prison in Russia, a.k.a a prison reserved for the worst of offenders(gangsters, serial killers, etc.).

Anyway, let this be a reminder to us all that there is no sin too large for our Lord to forgive.


It's later than you think

25 décembre 2018

Joyeux Noël .. pour ceux qui pourront le fêter

 
gardez bien ceci à l'esprit :
 pour un certain nombre de personnes, il n'y a pas de fête à Noël..




Non seulement vous ne devriez pas mépriser le miséreux, mais vous devriez l'admirer. Car il livre sa lutte dans le champs de bataille de cette vie avec bien moins de ressources que vous.
Saint Nicolas Velimirovic, évêque de Zica, ancien déporté de Dachau

24 décembre 2018

Les pharisiens et les bons samaritains des temps modernes (It's later than you think)

(scène vécue)
Devant une cathédrale orthodoxe, un mendiant de rue (non orthodoxe) hurlait à pleins poumons, appelant à l'aide et criant de l'aider "pour l'amour de Dieu", aidez-moi.
Alors qu'il avait de la mousse blanche coulant de sa bouche, un début de crise d'épilepsie, un prêtre orthodoxe passa, agacé par lui, secoua la tête, le contourna et arriva à l'heure pour les grandes vêpres.

Des témoins disent qu'un homme aux cheveux blonds de très grande taille, tout de blanc vêtu, ramassa le mendiant, qui devait bien peser une centaine de kilos et l'a emporté avec amour et tristesse aussi loin que l'on pouvait voir.

Qui choisissons-nous d'être ?

Ce prêtre orthodoxe "canoniquement correct" qui n'aime pas se précipiter pour célébrer les Grandes Vêpres ou l'inconnu inconnu d'en haut qui montre son amour ?

Merci Père Paul pour cette trouvaille.
Aboona Paul Baba





A true story...
A non-orthodox street beggar was screaming at the top of his lungs calling for help and yelling for the love of God help me, in front of an orthodox cathedral.
While foaming at the mouth now and having an epileptic fit, an orthodox priest was annoyed by him, shook his head, walked around him and made it on time for Great Vespers.

Witnesses say a 7 foot tall golden haired man all in white picked up the beggar weighing about three hundred pounds and carried him away with love and sadness as far as the one could see.

Who do we choose to be?

That orthodox 'canonically correct' priest who lacks love rushing to make Great Vespers or the unknown stranger from above showing love?

-thank you Father Paul for this find
Aboona Paul Baba

22 décembre 2018

Rénover sa maison, d'accord, et son âme alors? (st Jean)

"Puisqu'il est probable qu'étant des hommes, ils pécheraient tous les jours, saint Paul console ses auditeurs en disant'renouvelez-vous' de jour en jour. C'est ce que nous faisons avec les maisons : nous ne cessons de les réparer au fur et à mesure qu'elles vieillissent. Vous devriez faire la même chose avec vous-même. Avez-vous péché aujourd'hui ? Avez-vous fait vieillir votre âme? Ne désespérez pas, ne désespérez pas, mais renouvelez votre âme en vous repentant, en pleurant, en vous confessant et en faisant le bien. Et ne cessez jamais d'agir ainsi."
Saint Jean Chrysostome





"Since it is likely that, being men, they would sin every day, St. Paul consoles his hearers by saying ‘renew yourselves’ from day to day. This is what we do with houses: we keep constantly repairing them as they wear old. You should do the same thing to yourself. Have you sinned today? Have you made your soul old? Do not despair, do not despond, but renew your soul by repentance, and tears, and Confession, and by doing good things. And never cease doing this."
Saint John Chrysostom

21 décembre 2018

Une prière du couple marié

Seigneur Jésus-Christ, par Ta présence, Tu as béni les noces de Cana et Tu nous as montré que Tu es le vrai Prêtre du mariage mystique et pur. Nous Te remercions pour le jour où, par Ta bénédiction céleste, Tu t'es joint à nous dans le Sacrement du mariage. Seigneur, continue de bénir et d'enrichir notre mariage par une vie amoureuse, le soutien mutuel, l'unité du cœur et le progrès dans la Foi et la vie. Protége notre mariage sacré du péché, du mal et du danger. Favorise entre nous l'esprit de compréhension, l'esprit de pardon et l'esprit de paix, qu'aucune querelle de ressentiment ou autres problèmes ne nous fasse trébucher et chuter. Accorde-nous de voir nos propres fautes et de ne pas nous juger l'un l'autre. Maintiens notre lien d'amour comme toujours neuf. Réjouis nos vies des joies du mariage, afin que nous puissions Te louer et Te glorifier d'un seul cœur. Amen.


"Non, il n'est point de bonheur plus grand, de bonheur plus désirable que celui de deux époux gouvernant leur maison animés par une seule et même pensée. Cette union fait le désespoir de leurs ennemis, la joie de leurs amis ; et les époux eux-mêmes sentent tout le prix de ce bonheur"
Homère, l'Odyssée, livre 6


Prayer of Married Persons
Lord Jesus Christ, by Your presence You blessed the wedding in Cana and showed us that You are the true priest of mystical and pure marriage. We thank you for the day which by Your Heavenly benediction You joined us in the sacrament of marriage. Lord, continue to bless and enrich our marriage in love companionship, mutual support, oneness of heart and progress in faith and life. Protect our holy wedlock from sin, evil and danger. Foster between us the spirit of understanding, the spirit of forgiveness and the spirit of peace, that no resentment quarrel or other problems make us stumble and fall. Grant us to see our own faults and not to judge each other. Keep our bond of love always new Gladden our lives with the joys of marriage, that with one heart we may praise and glorify You. Amen.
Kuria James

20 décembre 2018

La bénédiction du sapin de Noël (It's later than you think)



Lorsque vous venez de terminer de décorer votre arbre de Noël, pourquoi ne pas le faire bénir par le père de la famille ? Voici un rituel simple et beau, que nous exécutons chaque année à Combermere. Le psaume 95 (LXX) peut être récité par un lecteur ou deux lecteurs en alternance :
Antienne: Que tous les arbres des forêts exultent devant la face du Seigneur, car Il vient.

(Reprennez ensemble l'antienne)

Chantez au Seigneur un cantique nouveau,
chantez au Seigneur, toute la terre.
Chantez au Seigneur, bénissez Son Nom,
annoncez de jour en jour la bonne nouvelle de Son salut.
Annoncez parmi les nations Sa gloire,
et Ses merveilles parmi tous les peuples
.
(Reprennez ensemble l'antienne)

Car le Seigneur est grand et digne de toute louange,
Il est redoutable par-dessus tous les dieux,
car tous les dieux des nations sont des démons,
mais le Seigneur a fait les Cieux.
La louange et la beauté sont devant Lui,
la sainteté et la magnificence remplissent Son sanctuaire
.
(Reprennez ensemble l'antienne)
 
Rendez au Seigneur, familles des nations,
rendez au Seigneur la gloire et l’honneur.
Rendez au Seigneur la gloire de Son Nom,
prenez des victimes et entrez dans Ses parvis.
Adorez le Seigneur dans Son saint Tabernacle,
que toute la terre tremble devant Sa face
.
(Reprennez ensemble l'antienne)
 
Dites parmi les nations : "Le Seigneur règne"
Car Il a affermi l’univers, qui ne sera pas ébranlé,
Il jugera les peuples avec équité.
Que les Cieux se réjouissent, et que la terre exulte ;
que la mer s’agite, et sa plénitude.
Que les champs soient dans l’allégresse avec tout ce qui y pousse ;
alors tous les arbres des forêts exulteront,
devant la face du Seigneur, car Il vient,
car Il vient pour juger la terre.
Il jugera l’univers avec justice,
et les peuples selon Sa vérité
.


Tous: Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit,
Comme il était au commencement, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen
.
(Tous reprennent l'antienne)

Le symbolisme de l'arbre est alors expliqué, et l'arbre est béni :

Après la chute de nos premiers parents, la terre était nue et désolée; le monde se tenait dans les ténèbres du péché. Mais quand le Sauveur est né, notre Terre a brillé d'un nouvel éclat; la gloire du Père Tout-Puissant avait renouvelé le monde, le rendant plus beau qu'avant. Cet arbre était jadis sombre et vide dans un monde froid. Mais maintenant brillant de lumières et d'ornements dans sa nouvelle gloire, cet arbre de Noël reflète la beauté nouvelle que Dieu a apportée sur terre quand "le Verbe S'est fait chair et a habité parmi nous". Sur un arbre [la Croix, ndt], le monde entier a été racheté, et c'est pourquoi nous célébrons avec une grande joie la gloire de cet arbre.


Nous t'implorons, ô Dieu Saint, Père Tout-Puissant, de bénir cet arbre que nous avons orné en l'honneur de la nouvelle naissance de Ton Fils unique, afin que Tu illumines nos âmes et nos corps de la richesse et de la beauté de Ta grâce. Puis, illuminés intérieurement par Ta splendeur qui brille dans cet arbre, puissions-nous venir comme les 3 mages, et adorer Celui qui est Lumière et Beauté éternelles, Jésus le Christ, Ton Fils, notre Seigneur. Amen.

D'après "Donkey Bells", MH Publications





Blessing of the Christmas Tree

When you’ve just finished decorating your Christmas tree, why not have it blessed by the father of the family? Here is a simple and beautiful ritual, which we perform every year in Combermere. Psalm 95/96 can be recited by a reader or two readers alternating.

***

Antiphon: Let all the trees of the forest sing for joy, for the Lord has come.

All repeat antiphon.

O sing a new song to the Lord,

sing to the Lord all the earth.

O sing to the Lord, bless his name.

Proclaim his help day by day,

tell among the nations His glory

and his wonders among all the peoples.

All repeat antiphon.

The Lord is great and worthy of praise,

to be feared above all gods;

the gods of the heathens are naught.

It was the Lord who made the heavens,

His are majesty and state and power

and splendor in his holy place.

All repeat antiphon.

Give the Lord, you families of peoples,

give the Lord glory and power,

give the Lord the glory of his name.

Bring an offering and enter His courts,

worship the Lord in His temple.

O earth, tremble before Him.

All repeat antiphon.

Proclaim to the nations: “God is king.”

The world he made firm in its place;

He will judge the peoples in fairness.

Let the heavens rejoice and the earth be glad,

let the sea and all within it thunder praise,

let the land and all it bears rejoice.

All you trees of the forest, shout for joy

at the presence of the Lord for he comes,

He comes to rule the earth.

With justice he will rule the world,

He will judge the peoples with his truth.

All: Glory to the Father, to the Son and to the Holy Spirit,

As it was in the beginning, is now, and will be forever. Amen.

All repeat antiphon.

***

The symbolism of the tree is then explained, and the tree is blessed:

After the fall of our first parents, the earth was bare and desolate; the world stood in the darkness of sin. But when the Savior was born, our earth shone with a new brightness; the glory of the Almighty Father had renewed the world, making it more beautiful than before.

This tree once stood dark and empty in a cold world. But now glowing with lights and ornaments in its new glory, this Christmas tree reflects the new beauty God brought to earth when “the Word was made flesh and dwelt among us.” By a tree the whole world has been redeemed, and therefore, with great joy we celebrate the glory of this tree.

We beseech you, O Holy God, Father Almighty, to bless this tree, which we have adorned in honor of the new birth of your only-begotten Son, and may you brighten our souls and bodies with the richness and beauty of your grace. Then inwardly enlightened by your splendour shining in this tree, may we come like the wise men to adore him who is eternal Light and Beauty, the same Jesus Christ, your Son, our Lord.

Amen.

From Donkey Bells, (2000), pp. 84-86), available from MH Publications

Susanna Schneider‎  -  It's later than you think

19 décembre 2018

Les persécutions actuelles et à venir dans ce monde (staretz Aristocleus l'athonite)

Les temps sont en effet tumultueux et de grandes choses se passent, des choses inquiétantes, ici, en France, dans le reste de l'Europe, dans le pseudo christianisme que nous avons, mais est-ce l'époque de l'antéchrist ?

Voyons le moine du grand schème Aristocleus, staretz au Mont Athos et et à la métochion du Mont Athos à Moscou. Le 6 mars 1917, juste après le déclenchement de la Révolution, le Père Aristocleus dit que maintenant avait commencé le Jugement de Dieu sur les vivants, et qu'il ne resterait pas un endroit sur la Terre ni une seule personne que cela ne toucherait pas. Le début serait en Russie, mais il se poursuivrait à partir de là. "Mais ne craignez rien, ne craignez rien. Le Seigneur révélera Sa miséricorde miraculeuse."
Plus tard, dit-il, quand on lui a dit que l'Armée blanche avait été formée et qu'il y avait de l'espoir : "Non, il n'y a pas d'espoir, parce que l'esprit [qui la porte] n'est pas juste". Il a dit que tout le monde devrait souffrir beaucoup et se repentir profondément, et que seule la repentance par la souffrance sauverait la Russie. Quand on lui a dit que la guerre n'était pas encore finie, il a dit : "Et il y en aura un autre. Mais ne vous réjouissez pas encore de cela. Beaucoup de Russes penseront que les Allemands délivreront la Russie de la puissance bolchévique, mais ce n'est pas ainsi sera le moment de la délivrance. Ce sera plus tard, beaucoup plus tard."
Maintenant, nous vivons les temps qui précèdent l'Antichrist, mais la Russie doit encore être délivrée. Il y aura beaucoup de souffrance, beaucoup de torture. Toute la Russie deviendra une prison, a-t-il dit, et il faut beaucoup implorer le Seigneur pour le pardon. Il faut se repentir de ses péchés et craindre de faire même le moindre péché, mais s'efforcer de faire le bien, même le plus petit. Car même l'aile d'une mouche a du poids, et les balances de Dieu sont exactes. Et quand même le plus petit des bienfaits pèsera plus lourd dans la balance, alors Dieu révélera Sa miséricorde sur la Russie, et il a ajouté que la fin viendrait par la Chine. Il y aurait une explosion extraordinaire et un miracle de Dieu se manifesterait. Et il y aura une vie complètement différente, mais tout cela ne durera pas longtemps.
Hiéromoine Michael (Wood), EORHF, Écosse






The times are indeed tumultuous and great things are happening, worrying things, here, in France, in the rest of Europe, in the pseudo Christianity that we have, but are these the times of antichrist?

Hiero-Schemamonk Aristocleus, elder of Mt. Athos and the Mt. Athos metochion in Moscow
On the 6th of March, 1917, just after the outbreak of the Revolution, Father Aristocleus said that now there had begun the judgment of God upon the living, and there would not remain one land on the earth nor a single person whom this would not touch. The beginning would be in Russia, but it would continue from there. “But do not fear anything, do not fear. The Lord will reveal His miraculous mercy.”
Later, he said, when he was told that the White Army had been formed and there was hope: “No, there is no hope, because the spirit is not right.” He said that everyone had to suffer very much and deeply repent, and only repentance through suffering would save Russia. When he was told that the war was not over yet, he said: “And there will be another one. Only do not rejoice over this yet. Many Russians will think that the Germans will deliver Russia from the Bolshevik power, but this is not so the time of deliverance will not yet be. That will be later, later.”
Now we are undergoing the times before Antichrist, but Russia will yet be delivered. There will be much suffering, much· torture. The whole of Russia will become a prison, he said, and one must greatly entreat the Lord for forgiveness. One must repent of one’s sins and fear to do even the least sin, but strive to do good, even the smallest. For even the wing of a fly has weight, and God’s scales are exact. And when even the smallest of good in the cup over­ weighs, then will God reveal His mercy upon Russia, he said that the end would come through China. There would be an extra­ ordinary outburst and a miracle of God would be manifested. And there will be an entirely different life, but all this will not be for long.
Hieromonk Michael (Wood), ROCOR, Scotland

18 décembre 2018

L'Union et l'Église, ça aura lieu, mais... (st Porphyrios)

"Seule la Religion du Christ unit, et nous devons tous prier pour qu'ils y viennent. Ainsi, l'union se produira, non pas en croyant que nous sommes tous la même chose et que toutes les religions se valent. Elles ne sont pas les mêmes....notre Orthodoxie n'a rien à voir avec les autres religions."
Staretz saint Porphyrios de Kavsokalivia






Aimez le Christ, et ne donnez à rien la priorité par rapport à Son amour. Le Christ est tout. Il est la source de la vie, le désir ultime. Il est tout. Tout ce qui est beauté se trouve dans le Christ.



“Only the Religion of Christ unites and all of us must pray that they come to this. Thus union will occur, not by believing that all of us are the same thing and that all religions are the same.
They are not the same…our Orthodoxy is not related to other religions.”
-Our recently canonized Saint Elder Porphyrios
27th Nov 2013

17 décembre 2018

calendrier liturgique 2019





Calendrier en livret complet de la Fraternité Orthodoxe en Europe occidentale
Service des publications liturgiques
9, allée d'Arques
F-91390 Morsang-sur-Orge
France
courriel :  ovicto@sfr.fr



http://www.fraternite-orthodoxe.eu/fr/Services/Publications/Liste_publications.html


pour rappel 2019:
Dimanche du Pharisien : 17 février
Début du Grand Carême : 11 mars
Pâques : 28 avril

Ascension : 6 juin
Pentecôte : 16 juin




15 décembre 2018

Ukraine : mgr Kallistos Ware soutient l'Église Orthodoxe locale



"Bien que je sois un métropolite du Patriarcat œcuménique, je ne suis pas du tout satisfait de la position prise par le Patriarche Bartholomée. Avec tout le respect que je dois à mon Patriarche, je dois dire que je suis d'accord avec l'opinion exprimée par le Patriarcat de Moscou selon laquelle l'Ukraine appartient à l'Eglise russe. Après tout, la Métropole de Kiev a été transférée de l'omophorion du Patriarcat œcuménique à celle du Patriarcat de Moscou par un traité [tomos] de 1676[1686-OC]. Ainsi, depuis 330 ans, l'Ukraine fait partie de l'Eglise russe."

Pour l'article en entier en français, voir ici :
https://orthodoxologie.blogspot.com/2018/12/met-kallistos-ware-je-ne-suis-pas-du.html


Voir son interview complète, vidéo en anglais :
http://orthochristian.com/117867.html

14 décembre 2018

Bien veiller sur sa bouche (st Jean)


Veillons toujours bien sur notre langue. Non pas que nous devrions toujours garder le silence. Mais nous ne devrions parler que lorsque c'est approprié.
saint Jean Chrysostome

13 décembre 2018

Le problème, c'est qui dirige l'Église...


Non.

Judas avait :

le meilleur Pasteur

le meilleur Maître

le meilleur Conseiller

le meilleur Guide

Et pourtant il a échoué.

Le problème n'est pas uniquement qui dirige l'Église, ou dans quelle paroisse vous allez.

Si vous attitude et votre comportement ne changent pas, si votre coeur ne se transforme pas, vous resterez toujours le même.

src

12 décembre 2018

La paix et l'amour (st Maxime)


La paix parfaite des saints Anges réside en leur amour pour Dieu et leur amour les uns pour les autres. C'est aussi le cas de tous les saints depuis la nuit des temps. C'est pourquoi il est dit en vérité que "c'est de ces deux Commandements que dépendent toute la Loi et les prophètes" (Mt 22,40)
Saint Maxime le Confesseur

11 décembre 2018

10 décembre 2018

Sainte Eulalie de Mérida et sa "cantilène" médiévale

Saint Eulalie . Icone écrite par Irina Kouzmina ( Кузьмина Ирина )
publiée avec l'aimable autorisation de notre archimandrite Basile (Pasquiet)



SAINTE EULALIE DE MERIDA (+ 303)

manuscrit en vieux français de la "Cantilène de saint Eulalie", plus vieux document de son martyre:
http://www.restena.lu/cul/BABEL/T_MSG_CANTILENE.html

et traduction en nouveau français :
http://www.restena.lu/cul/BABEL/T_CANTILENE.html

Bel Office byzantin à sainte Eulalie, en grec, par le protopsaltis Panagiotis Somalis :
http://membres.lycos.fr/stmaterne/psomalis/eulalia.pdf   
Il est demandé à celles et ceux qui célèbreront cet Office de bien vouloir y commémorer pour Panagiotis les personnes suivantes :
a. son défunt père Michael, partit pour le Royaume Eternel le 21/2/2005
b. l'évêque de Telmessos, mgr Hristoforos, qui a été 8 ans évêque auxiliaire à Londres et son père spirituel durant leur séjour commun en Angleterre.


SAINTE EULALIE DE MERIDA, VIERGE ET MARTYRE (+ 303)
Cette vierge illustre, qu'il ne faut pas confondre avec son homonyme, sainte Eulalie de Barcelone (12 février), naquit à Mérida (Estremadure), de parents nobles et Chrétiens. Son père, appelé Libère, la fit instruire dans la Foi dès sa plus tendre jeunesse, avec une autre vierge, nommée Julie, par Donat, très-saint prêtre de leur ville. Apprenant que Dacien était arrivé en Espagne pour y persécuter les Chrétiens et voyant l'ardeur que sa fille témoignait d'endurer le martyre, dans la crainte qu'elle ne s'allât produire d'elle-même au juge pour verser son sang par amour pour Jésus-Christ, s'étant déjà consacrée au Christ corps et âme, il l'envoya, avec quelques domestiques et le prêtre Félix, à une maison de campagne qu'il avait à 30 milles de la ville, vers les frontières de la province d'Andalousie.
Cependant Dacien vint à Mérida et y laissa Calpurnien pour tourmenter les fidèles. Eulalie, en ayant été informée, se déroba de la maison où elle était et s'en revint avec Julie, sa plus fidèle compagne, trouver ce tyran. "Pourquoi êtes-vous venu ici", lui dit-elle d'abord, "vous qui êtes l'ennemi de Dieu à qui cette ville est déjà entièrement dévouée; et pourquoi persésutez-vous les Chrétiens, Ses fidèles serviteurs?" - "Que dites-vous, petite fille" lui répondit Calpurnien, "et qui vous fait si hardie de me parler ainsi?" - "Il est vrai", répliqua la Sainte, "que je suis encore petite, car je n'ai que 12 ans, mais je ne crains pas, pour cela, vos menaces ni vos supplices, et j'ai déjà assez vécu sur la terre pour souhaiter d'aller vivre éternellement dans le Ciel". Le juge, ayant entendu ce discours, tâcha de la gagner par la douceur; mais, voyant qu'il perdait sa peine, il la livra à des bourreaux pour la fouetter avec toute sorte de rigueur et de cruauté. Ce supplice se servit qu'à l'encourager davantage à bénir Jésus-Christ et à mépriser les croyances des païens. Lorsqu'on la ramena au président, elle lui dit, avec une nouvelle vigueur, qu'il lui était inutile de la tourmenter, parce que son ponvoir, qui s'étendait sur son corps, n'avait et ne pouvait avoir aucune prise sur son âme; que, du reste, elle lui déclarait hautement qu'elle avait ses divinités en horreur et les empereurs mêmes qui les adoraient. Sur cette réponse, elle fut conduite en prison, et, le lendemain, Calpurnien ayant fait dresser son siège au milieu de la place publique, il la fit revenir devant lui. Là on la fouetta une seconde fois avec des baguettes mouillées, on lui versa de l'huile bouillante sur le sein, on la plongea dans un bain de chaux embrasée et on lui jeta du plomb fondu sur tout le corps; mais comme tous ces tourments ne la défiguraient point : "Qu'on la mène de ce pas hors de la ville", dit Calpuruien, "qu'on l'étende sur le chevalet, qu'on lui arrache les ongles, qu'on lui brûle les flancs avec des torches ardentes et qu'on la jette ensuite toute vive dans les flammes!" Cette sentence terrible ne fit que donner de la joie à Eulalie. On la traîna par les cheveux au lieu du supplice, en exécutant sur elle, sans miséricorde, tout ce que le tyran avait ordonné. Ce fut dans la rigueur de ces peines que, se tournant vers le persécuteur, elle lui dit avec une constance surprenante : "Ouvrez les yeux, Calpurnien, et considérez mon visage. Reconnaissez-moi bien, afin que vous puissiez me discerner au jour terrible du Jugement dernier. Nous y comparaîtrons tous 2 devant Jésus-Christ, notre commun Seigneur; moi, pour la récompense des tourments que j'endure; vous, pour le châtiment de votre inhumanité envers les Chrétiens". Plusieurs des assistants, entendant ces paroles si fermes et si généreuses, reconnurent la vérité de notre Foi et rejettèrent l'idolâtrie. Pour les bourreaux, voulant ôter la parole à cette vierge toujours constante, toujours invincible, et exécuter sur elle le dernier article de son arrêt, ils la couvrirent de charbons ardents pour achever de la consumer. Alors elle ouvrit sa bouche sacrée comme pour avaler la flamme, et, en même temps, on en vit sortir son âme sous la figure d'une colombe qui s'envola vers le ciel.
Le tyran commanda qu'on laissât son corps pendent 3 jours exposé aux insultes des païens, mais la divine Providence le couvrit tout à coup de neige, qui le nettoya, le blanchit et lui donna une beauté merveilleuse; il fut ensuite enterré avec beaucoup d'honneur à Mérida, par les Chrétiens. Depuis, il a été transporté à Oviédo, et on le voit dans la grande église, dans une chapelle qui lui est dédiée. On le porte en procession dans les nécessités publiques, et on reçoit alors de grands secours par la force de son intercession auprès de Dieu.
On représente sainte Eulalie de Mérida :
1° déchirée sur le chevalet et exposée à la flamme des torches;
2° exhalant son âme sous la figure d'une colombe;
3° en compagnie de sainte Julie, sa compagne de martyre;
4° ayant le corps recouvert d'une neige abondante.












09 décembre 2018

Le schisme, mgr Kallistos Ware, saint Jean Maximovitch et Constantinople...

Le métropolite Kallistos Timothy Ware regrette la rupture de communion décrétée par le Saint-Synode de Russie. MAIS il n'est pas content de ce que commet son patriarche. Bien. Enfin une "pointure" au sein de ce patriarcat qui parle un peu. Maintenant à l'époque des grands saints, ceux qui ne voulaient pas suivre un patriarche dans l'hérésie, ils s'en séparaient.. Mais c'était des saints, pas des nationalistes, des fonctionnaires impériaux, des romantiques, des passéistes, etc..
http://orthochristian.com/117867.html







Saint Jean Maximovitch nous livre ici une excellente analyse de ce que valait en 1938 le patriarcat d'Istanbul. Ce qui vient de se passer en Ukraine montre la clairvoyance de ce prophète des temps modernes.
https://orthochristian.com/115619.html





Ajoutons cette citation du jour sur une page facebook :

"On ne regardera pas la mythologie des 2 premiers siècles, où sans aucun fondement historique et liturgique d'époque, on nous annonce des Apôtre et autres patriarches en suivi chronologique très bien arrangé. Et totalement contraire à ce qui se passait à l'époque..
Le premier patriarche de Constantinople, le premier évêque à porter ce titre, c'est en 330, Alexandre 1er. Il résistera aux pressions politiques pour accepter Arius et mourra peu après l'hérétique. Mais son successeur, Paul, ne sera pas une élection libre du peuple de Dieu, c'est Alexandre qui le désignera. Déjà.

Paul 1er lui succèdera donc, mais sera 3x déposé par les hérétiques, dont l'empereur oriental "très chrétiens" (aux dires des nationalistes Grecs, tous "leurs" empereurs ont été des phares de l'Orthodoxie, avec tous leurs patriarches). C'est l'empereur d'Occident qui recommandera qu'on le reprenne pour la 3ème fois.
Il sera assassiné vers 350, ses reliques sont préservées à Saint-Laurent, à Venise, et non pas en Orient.

Son successeur fut Macedonius, hérétique fondateur de la secte portant son nom. Condamné par le très orthodoxe archevêque de Rome, Damase 1er (la papauté n'existait pas encore). Puis ses thèses condamnées après sa mort par le 2ème Concile Oecuménique, on savait prendre son temps et laisser le poison agir, déjà à l'époque, avec les favoris Grecs de l'empereur d'Orient..

Et c'est Eudoxius qui lui succède, un Arien, un hérétique! Dix ans à nuire au Corps du Christ! Il s'était emparé du Siège épiscopal d'Antioche avec le même genre de manigances que ce que Meletios 4 Metaxakis mènera pour devenir un jour le sulfureux patriarche d'Istanbul auteur de tant de malheurs et hérésies au sein de l'Église..

Demophilios lui succèdera pour 9 ans, cessant de nuire au monde en 379. Il avait été élu par les Ariens. Quelle Orthodoxie à Constantinople, mais quel "phare de la lumière du monde" (pour reprendre l'expression récente de Bartholomeos 1 d'Istanbul), fabuleux.

Et après? Les Grecs se gaussent de ce que les catholiques-romains se sont retrouvés avec 3 papes - ils rigolent tout en approuvant l'uniatisme de leur patriarche, et donc ils sont en communion avec le vatican, de facto, volens nolens.. Mais eux-mêmes ont eu ça, 3 patriarches simultanés.. Marin de Thrace l'Arien succédant à Demophilios, suivi de Dorotheos d'Antioche, lui aussi Arien mais d'une autre-sous secte et restés tous les 2 avec le titre.. pendant qu'Evagrios était élu comme archevêque orthodoxe mais en exil et pour peu de temps..

Sous Theodose 1er, empereur enfin un tant soit peu chrétien, on retrouve saint Grégoire le Théologien, qui d'évêque de Nazianze, sur recommandation de son ami saint Basile de Césarée, se retrouvera brièvement archevêque de Constantinople.. Après avoir manqué être assassiné pendant la Liturgie à Agia Anastasia par une foule d'hérétiques ariens, poussés par son "ami" le philosophe Maxime, qui voulait obtenir ce siège épiscopal.
Saint Grégoire tiendra le coup jusqu'à jeter le gant en plein 2ème Concile Oecuménique, que donc il ne présidera pas jusqu'au bout. Le très chrétien empereur ne le soutiendra pas jusqu'au bout non plus.

Et l'empereur se choisit comme nouvel évêque un catéchumène d'Antioche, qui avait été placé sur une liste de candidats possibles fournis par les églises, Nectaire. C'est avec lui qu'on trouve le 3ème canon du 2ème concile oecuménique affirmant que son siège sera second après celui de Rome "car c'est la ville de l'empereur" - ce fameux lien de causalité dont le patriarcat de Moscou rappelle (mais aurait dû le faire depuis des siècles) qu'il n'existe plus et donc "finita la comedia". Nectaire semble avoir tenu bon dans les errances dogmatiques orientales si massives déjà à l'époque. Cependant la dernière lettre de saint Grégoire de Nazianze lui demandait d'être moins tolérant envers les hérétiques Novatianistes, puisqu'il n'avait pas hésité à consulter un de leurs évêques, Agelius, pour débattre contre les Ariens et les Pneumatomaques. Et sous son épiscopat, Theodose 1er fera interdire la prédication de toutes les hérésies et sectes sauf .. des Novatianistes.

Lui succèdera le glorieux saint Jean Chrysostome. Mais quel épiscopat de souffrances! Et il ne s'y éternisera pas, comme hélas trop d'hérétiques le font.. Son crâne subsiste en 4 reliquaires "authentiques", un en Russie, un au Mont Athos, et 2 en Italie. Même pour ça, il aura subi les injures du peuple qu'il a tenté de mener au Christ..

Arsacius lui succèdera, désigné par l'empereur Arcadius et sa cruelle femme Eudoxie. Comme une partie du peuple refusait de communier avec lui, la soldatesque sera lancée, tortures, tout y passa. Condamné par écrit par le très orthodoxe pape de Rome saint Innocent 1er, mais l'empereur très chrétien s'en fichait. Arsacius mourra épuisé peu après.

Puis on se retrouve avec de nouveau 2 patriarches, Barbas l'Arien (407-430, tout de même) et saint Arsacius l'orthodoxe (406-425). Ce dernier soutenu par le pape de Rome Célestin 1, l'appelant "le vrai successeur de saint Jean Chrysostome", et il sera cité aux Conciles d'Ephèse et de Chalcédoine.

ETC

L'Histoire de ce Siège épiscopal n'est pas brillante, c'est le moins qu'on puisse dire. L'actuel titulaire est à l'image de la majorité de ses prédécesseurs, un politicien retors sous habits religieux usurpés, répandant la division et la haine autour de lui, et flattant les sentiments de nostalgie impérialiste chez un certain nombre de Grecs, ce qui lui assure un soutien financier et politique suffisant pour tenir le coup. Mais au Tribunal de Dieu, il sera seul, avec derrière lui une longue liste de suiveurs aveuglés par les dorures. Maranatha."


 


06 décembre 2018

Vivre dans la grâce

bis repetita placent - le chrétien est censé se confesser au moins une fois lors de chacun des 4 Carêmes majeurs de l'année..

"Afin de vivre spirituellement, et de respirer la grâce, nous devons continuellement exhaler les cendres du péché."
Saint Ignace Brianchaninov




"In order to live spiritually and draw breath from grace, we must continually exhale the ashes of sin."
St. Ignatius Brianchaninov

04 décembre 2018

Avant d'agir (st Nikon)


Avant de faire quoi que ce soit, priez et demandez-vous ceci : "Est-ce que c'est sage, et est-ce que ça va plaire à Dieu?"
Saint Nikon d'Optina

03 décembre 2018

02 décembre 2018

Chercher une meilleure planète pour refaire l'humanité? (p. Stephen)

J'avoue que notre intérêt pour Mars ne me touche pas, du moins en tant que possible foyer dans un certain futur. Nous avons maintenant une planète qui est parfaite pour nous – c'est comme si elle avait été faite pour nous - ou peut-être que nous avons été faits pour elle! Cette fausse philosophie de la modernité semble nous empêcher d'arriver à être heureux avec ce qui nous est donné et de penser que nous sommes censés rendre le monde meilleur. Si nous pouvions simplement arrêter d'aggraver la situation, ce serait une bonne chose. Pour paraphraser les Pères du désert, "Reste sur ta planète, et ta planète t'apprendra tout."
père Stephen Freeman

Eglise Orthodoxe en Amérique
Recteur de l'église St. Anne Orthodox Church in Oak Ridge, Tennessee
Blog "Glory to God for all things"
Commentateur sur Ancien Faith Radio


(photo trouvée sur pinterest)

I will confess that I am unmoved by our interest in Mars - at least as a someday home. We have a planet now that is perfect - why, it's as if it were made just for us - or maybe we were made just for it! The false philosophy of modernity seems to keep us from ever being happy with what is given to us and to think that we are supposed to make the world a better place. If we could merely stop making it a worse place, it would be a good thing. To paraphrase the Desert Fathers, "Stay on your planet, and your planet will teach you everything."
Fr. Stephen Freeman

01 décembre 2018

La prière du matin et l’âme (st Théophane)

Que vous consacriez un peu de temps le matin à la lecture de livres spirituels est une très bonne chose. Cette lecture précédée d'une prière fortifie l'âme et lui donne la force pour toute la journée. Les médecins disent qu'il ne faut pas quitter la maison l'estomac vide. En ce qui concerne l'âme, cela s'accomplit par la prière et la lecture du matin. L'âme est nourrie par eux, et c’est bien nourrie qu’elle se met en route pour aborder la vie de ce jour.
(Saint Théophane le Reclus)
P. John







"That you devote a little time in the morning to the reading of spiritual books is a very good thing. This reading with prayer preceding strengthens the soul and gives it strength for the entire day. Doctors say you should not leave the house on an empty stomach. With respect to the soul, this is fulfilled by morning prayer and reading. The soul is fed by them, and sets out on the business of the day nourished." (St. Theophan the Recluse)
Archangel Michael Orthodox Church

30 novembre 2018

Quand l’amour envers Dieu refroidit (st Barsanuphe)

"Un homme dont l’amour envers Dieu se refroidit commence tout d'abord à fuir les offices de l'église. D'abord il essaie d’y arriver en retard, puis il cesse tout simplement de visiter le temple de Dieu... Ici, dans notre skite, nous faisons même le tour des cellules les jours de fête, afin que personne n'échappe aux offices religieux."
Staretz Barsanuphe d’Optina






A man who is growing cold towards God begins first of all to flee attending church. At first he tries to come to services later, and then he ceases altogether to visit God's temple...Here in the skete we even make the rounds of the cells on feast days, so that no one evades church services.
Elder Barsanuphius of Optina

29 novembre 2018

Voulez-vous être le maître du monde ? (st Ignace)

Il ne faut rechercher qu'une seule chose : être avec Jésus. L'homme qui demeure avec Jésus est riche, même s'il est pauvre en ce qui concerne les biens matériels. Celui qui désire le terrestre plus que le céleste perd à la fois le terrestre et le céleste. Mais celui qui cherche les Cieux est le Seigneur du monde entier.
Saint Ignace Brianchaninov





It is only necessary to seek one thing: to be with Jesus. The man who remains with Jesus is rich, even if he is poor with regard to material things. Who ever desires the earthly more than the heavenly loses both the earthly and the heavenly. But whoever seeks the heavenly is Lord of the whole world.
St. Ignatius Brianchaninov

28 novembre 2018

Le mensonge et son triomphe (Soljenitsine)


Vous êtes capable de vivre votre vie dans l'intégrité. Décidez-vous ainsi : peu importe que le mensonge soit répandu dans ce monde, et même qu'il y triomphe. Mais pas par moi.
Alexandre Soljenitsine

27 novembre 2018

Saints de Suisse Orthodoxe (nouveau livre)






Vient de paraître aux Éditions des Syrtes, le nouvel opus de notre ami le sous-diacre Claude Lopez-Ginisty, "Vie des saints orthodoxes de la terre d'Helvétie".

https://editions-syrtes.com/produit/vie-saints-orthodoxes-de-terre-dhelvetie-claude-lopez-ginisty/



Un jour, nous aurons tous à rendre des comptes à Dieu (metr. Onuphre de Kiev)

"Les gens qui font le mal et l'aiment, détestent le bien et tout ce qui est lié au bien, ils couvrent tout cela de boue. Nous devons aimer le bien et essayer d'être les porteurs du bien. Car le moment venu, chacun répondra devant Dieu de ce qu'il a fait de bien ou de mal. L'homme répondra de tout. Et ce n'est pas une menace, c'est la vérité".
S. E. Onuphre de Kiev, métropolite d'Ukraine





"Люди, которые делают зло и любят его, ненавидят добро и все, что связано с добром – они все обливают грязью. Мы должны любить добро и стараться быть носителями добра. А в свое время каждый будет давать Богу ответ за то, что он сделал плохого или хорошего. За все будет отвечать человек. И это не угроза, это истина.", - Митрополит Онуфрий - Слово Предстоятеля

26 novembre 2018

Chaque prière offerte à Dieu reste (p. Sophrony)

Sans aucun doute, chaque prière offerte à Dieu demeure pour nous tous dans l'éternité. Le jour de la Résurrection universelle, toutes ces prières se tiendront à nos côtés, devenant la lumière impérissable d'une vie vraiment sainte dans la cité de notre Dieu.
Archimandrite Sophrony (Sakharov)





Undoubtedly, every prayer offered to God remains saved for all of us in eternity. On the day of the universal resurrection, all such prayers will stand next to us, turning into the imperishable light of a truly holy life in the city of our God. - Archimandrite Sofrony (Sakharov)
It's later than you think

25 novembre 2018

La sainte Communion promise par la Mère de Dieu (Athos / P. Savaty)

Dans les années 70', un groupe de prêtres Russes arriva sur le Mont Athos. En se promenant dans les environs, ils sont parvenus à un monastère abandonné. Le lendemain, ils décidèrent d'y servir la Liturgie. L'un d'eux interrogea les frères de l'Athos sur cette ruine et reçut la réponse que personne n'avait vécu là et personne n'y avait servi.

C'est ainsi qu'ils commencèrent la Liturgie et, pendant le service, ils virent un très vieux moine entrer dans l'église en rampant. Si vieux qu'il ne peut même plus marcher très longtemps, seulement ramper.
Même les moines les plus âgés du monastère de Saint Panteleimon ne savaient pas qui il était. Apparemment, c'était un de ces moines de l'époque pré-révolutionnaire. Il rampa et a dit à peine audible :

"La Mère de Dieu ne m'a pas trompée : Elle a promis que je recevrais la communion avant ma mort."

Ils lui ont donné la Communion.. et il est mort dans l'église.






In the seventies, a group of Russian priests arrived on Mt. Athos. Going for a walk around the neighborhood, they came across an abandoned monastery. The next day they decided to serve the Liturgy there. One of them asked the Athos brethren about this skete and received the answer that no one has been living there and not serving.

And so they began the Liturgy, and during the service they see an ancient old monk crawling into the temple. So old that he cannot even walk very long, only crawl.
Even the oldest monks of the St. Panteleimon Monastery did not know who he was. Apparently, he was one of those still pre-revolutionary monks. He crawled and said barely audible:

“The Mother of God did not deceive me: She promised that I would receive communion before my death.”

They communed him and he died right in the temple.
Orthodox Parables and Stories

24 novembre 2018

Fuir ses soucis ou en résoudre la source? (Paterikon)

Amma Theodora racontait : Il y avai un moine, affligé par nombre de chagrins, qui se dit : "Quittons ce lieu." Sur ces paroles, il commença à chausser ses sandales à ses pieds, et soudain il vit le diable sous la forme d'un homme assis dans le coin de sa cellule. Le diable mettait aussi ses sandales. Il dit au moine : "Pars-tu d'ici à cause de moi ? Alors, où que tu ailles, je serai là avant toi."
Saint Ignace Brianchaninov, Patericon






Amma Theodora said: A certain monk, afflicted by many sorrows, said to himself, “Leave this place.” With these words he began to put his sandals on his feet, and suddenly he saw the devil in the form of a man sitting in the corner of his cell. The devil was also putting on his sandals. He said to the monk, “Are you leaving here because of me? Well then, wherever you go, I will be there before you.
St. Ignatius Brianchaninov, Patericon

Spiritual Fragrance Publishing

23 novembre 2018

Se contenter d'aller à l'église?

Dieu ne nous appelle pas pour aller à l'église,
Il nous appelle à être SON ÉGLISE,
l'Espérance en ce monde.




"God is not calling us to go to church,
He is calling us to be HIS CHURCH,
The Hope of the world. "

It's later than you think

21 novembre 2018

Le paradis pour le croyant moderne (higoumène Valerian Golovchenko)

Voilà ce qu'est le "paradis"...
Un moine racontait :

"J'ai vu en rêve que j'étais mort ! Je voyais à côté de moi quelqu'un de radieux. Il se tenait tout près, mais je ne pouvais pas voir son visage. C'était mon Ange Gardien, pensai-je. Et ainsi, il me conduisit à une pièce, en apparence comme une sorte d'entrepôt. J'ai été très surpris par ce que j'ai vu sur les étagères. De grandes bouteilles d'eau et des paquets de bougies. Paniers de pommes et gâteaux de Pâques. Et ensuite des enregistreurs, des télévisions, des  installations stéréos !

- J'ai demandé à mon compagnon "Qu'est-ce que c'est ? Où en sommes-nous ? "

- "Et c'est le paradis," dit-il.

- J'en doutais - "Ah oui, quel est ce "paradis" ? C'est une blague ou quoi ?"

"C'est le paradis de la piété moderne - la foi des consommateurs" - telle est la réponse que j'ai entendue. Et la voix sévère de mon compagnon de continuer :

- Ils écoutent les hymnes de l'église sur des disques et des cassettes, mais ils ne prient pas ! Ils regardent les Offices à la télé, mais ils ne mettent pas un pied  à l'église! Ils vont chercher de l'eau bénite avec des bidons, font bénir des pommes et des œufs, mais ils ne se confessent jamais et ne communient jamais ! Cette attitude de consommateur, c'est la manière dont ils se comportent envers leur foi, et c'est avec ça qu'ils espèrent se justifier au Jugement dernier. Ces objets de piété méritent le paradis !

- Et leurs maîtres ?

"Et leurs maîtres ..." et l'Ange pleura amèrement.

Notes sur les travaux de l'âme, Higoumène Valerian (Golovchenko)
Orthodox Parables and Stories





Such is “paradise” ...
One monk told:

“I somehow saw in a dream that I was dead! I see next to me someone bright. He stands nearby, but I can't see the face . This is my Guardian Angel, I thought. And so, he leads me to some room, in appearance, as if a warehouse. I was very surprised by the things that I saw on the shelves. Large bottles of water and packs of candles. Baskets with apples and Easter cakes. And next them tape recorders, televisions, stereos!

- What is it? Where are we? - I asked my companion.

“And this is paradise,” he said.

- Yes, what is this "paradise"? Is this a joke of some kind! - I doubted.

“This is the“ paradise of modern piety ”—consumer faith — was heard in response. And the stern voice of my companion continued:

- They listen to church hymns on disks and tapes, but they do not pray! Watching the service on TV, and in the church they do not put a foot! They pick up holy water with cans, bless apples and eggs, but they never confess and take communion! This consumer attitude is how they are towards their faith and hope to justify themselves at the Last Judgment. These piety objects deserve paradise!

- And their masters?

“And their masters ...” and the Angel wept bitterly.

Notes on the fields of the soul. Igumen Valerian (Golovchenko)

20 novembre 2018

Pas envie de prier? (staretz Serge)

Si, lorsque c'est le moment pour notre prière, nous ne voulons pas car nous sommes abattus et fatigués, sachez que ça aussi, ça vient des démons.
Staretz Serge de Vanves

18 novembre 2018

Marché de Noël caritatif à Bruxelles (décembre 2018)


Chers en Christ,

Ce sont les soeurs du Monastère Sainte Elisabeth de Biélorussie, qui vous écrivent. Nous espérons que ce message vous trouve en bonne santé.

Chez nous le temps est devenu froid et pluvieux, l'approche de l'hiver est déjà tellement sensible, mais nous rendons grâce au Seigneur: chaque temps a ces avantages, maintenant, lorsque les travaux sur la terre aboutissent à leur fin, nous pouvons nous occuper plus de la prière, et des travaux manuels des ateliers.

Cette année est jubilaire pour la Communauté, car nous avons feté avec beaucoup de solennité les 100 ans depuis la mort martyre de notre Protectrice céleste, sainte Elisabeth, elle vit maintenant 100 ans dans le Royaume de Notre Seigneur et de la Haut, elle a encore bien plus de moyens de nous aider par sa douce présence dans notre  vie de tous les jours, dans notre apostolat auprès des malades. Afin de nous approcher en peu plus de son héritage spirituel, nous lisons et relisons ses lettres ou nous trouvons une vraie source  de courage, de reconnaissance à Dieu, surtout en temps d'épreuves, de l'amour et de la charité envers notre prochain.

Comme chaque année, en cette période de l'automne profond nous nous occupons à préparer notre voyage à Bruxelles, et nous nous rejouissons déjà bien à l'avance à l'idée de notre rencontre, tellement proche, avec nos Amis de Bruxelles. Cet événement annuel si cher à notre âme et notre coeur, nous l'attendons déjà avec beaucoup d'impatience.

Dieu nous a lié de liens d'amitié, et il y a des raisons pour cela, que Lui tout Seul sait. Et nous Lui en rendons grâce!

Le Salon de Noël à l’UOPC ouvre ses portes le 1er décembre 2018 et va durer jusqu'au samedi 29 décembre, plus court que les autres années, mais espérons aussi bien riche en belles rencontres et échanges.

Nous voudrions bien inviter à notre Salon tous сeux qui veulent partager avec nous la joie de la Fête. Pouvons-nous vous demander à diffuser cette information, comme c'est possible pour vous?

En attendant de vos nouvelles, nous restons unies en prière

Avec affection fraternelle
Vos soeurs biélorusses

17 novembre 2018

Lutter contre les pensées qui vous affligent (st Porphyrios)


Lorsqu'une mauvaise pensée ou des idées noires, de la peur ou une tentation menace de vous affliger, ne la combattez pas pour essayer de vous en débarrasser. Ouvrez vos bras à l'amour du Christ, et Il vous embrassera, puis le problème disparaîtra de lui-même.
Saint Porphyrios de Kavsokalivia

16 novembre 2018

Travailler en toute hâte (st Silouane)

En travaillant à la hâte, nous gagnons en nervosité, et le travail effectué dans la nervosité n'est pas sanctifié. Il n'est pas nécessaire de se fixer un objectif afin d'avoir du temps pour faire beaucoup, mais en même temps être conscient de ce qui se réalise. C'est un état démoniaque. Ce qui s'accomplit dans la paix et la prière est sanctifié par lui-même et sanctifie les personnes qui y oeuvrent.
Saint Païssios l'Athonite





By doing work with haste, we gain nervousness, and work with nervousness is not sanctified. It is not necessary to set a goal to have time for a lot, but at the same time be aware of the experiences. This is a demonic state. What is accomplished with peace and prayer is sanctified by itself and sanctifies the people who create.
St. Paisios the Athonite

15 novembre 2018

Comment préparer Noël?

"Entamons le périple vers la Fête de la Nativité d'un coeur joyeux! Ne jeûnons pas seulement de nourriture, mais aussi de haine et de peur. Apportons bonté et gentillesse à tous. Pardonnons. Soyons généreux. En toutes choses, rendons grâce à Dieu."

Rappel des recommandations pour le Jeûne du Carême de la Nativité, voir chez Maxime :
https://vie-orthodoxe.blogspot.com/2011/11/le-jeune-de-noel-quand-pourquoi-et.html

bon et saint Carême de la Nativité de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ!

Jean-Michel

12 novembre 2018

La bonne respiration (st Ignace)

Afin de vivre spirituellement et de respirer la grâce, nous devons continuellement exhaler les cendres du péché.
Saint Ignace Brianchaninov





In order to live spiritually and draw breath from grace, we must continually exhale the ashes of sin.
St. Ignatius Brianchaninov