"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

20 mai 2018

Dimanche des saints Pères du 1er Concile Oecuménique

Saint Nicolas de Myre, "le doux saint Nicolas" comme dit le tropaire, giffle l'ex-Orthodoxe et hérétique prêtre Arius au Concile de Nicée (puis suite à cette action, se retrouver en prison, le très hum chrétien hum empereur veillant à ses lois..). Détail d'une icône du 17ème siècle.

Et ce jour, nous fêtons les Pères du 1er Concile Oecuménique, à Nicée en 325.

Tropaire, ton plagial 4
Tu es suprêmement glorifié, Christ notre Dieu,
Toi qui sur Terre as établi
nos saints pères comme des flambeaux,
et qui, par eux,
nous a conduits vers la Foi véritable!
Ô très compatissant, gloire à Toi!


Aucun commentaire: