"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

21 mai 2018

Le Christ devient tout pour celui qui ne veut que le Christ (p. Arsenios)

Pour celui qui a faim du Christ, cela devient nourriture et pour celui qui a soif, une douce boisson. Pour celui qui a froid, un vêtement ; et pour les épuisés, du repos. Celui qui prie est exaucé et l'endeuillé est réconforté. Amen.
Staretz Arsenios de la grotte (1886-1983)



To the one who hungers for Christ it becomes food and for the one who thirsts, sweet drink. For he who is cold, clothing; and for the tired, rest. He who prays is answered and the mourner comforted. Amen.
Elder Arsenios the Cave-dweller (1886-1983)



Para el que tiene hambre de Cristo él se convierte en alimento y para el que está sediento, dulce bebida. Para el que tiene frío, abrigo, y para el cansado, descanso. El que ora es respondido y el que sufre, es consolado. Amén.
Anciano Arsenios el Cavernario (1886-1983)

Aucun commentaire: