"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

13 mai 2018

Les désirs insufflés par ce monde, et nos propres passions (p. Ephrem)

Cependant, cela ne dure pas avant que le désir misérable et infect du péché et du monde réapparaisse, nous attirant avec beaucoup de choses attrayantes et nous attirant comme un aimant puissant. Nous avons aussi l'autre monde passionné en nous, le vieil homme qui a ses propres désirs. Ces désirs internes fusionnent avec les désirs externes et, ensemble, ils poussent l'âme à se soumettre. Et chaque soumission produit un péché correspondant, qui est ajouté au "casier judiciaire" de l'homme. Plus tard, quand le moment sera venu pour l'homme de mourir physiquement, il emportera cette "liste" avec lui et passera avec par les péages".
Staretz Ephraim, l'art du Salut





"However, it is not long before the miserable and filthy desire of sin and the world reappear, enticing us with many appealing things, and attracting us like a powerful magnet. We also have the other passionate world within us, the old man[13] who has his own desires. These internal desires merge with the external ones and, together, they pressure the soul into submission. And every submission results in a corresponding sin, which is added to man’s criminal record. Later, when the time comes for man to die physically, he takes this record with him and proceeds with it through the toll-houses."
Elder Ephraim, The Art of Salvation

Aucun commentaire: