"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

03 mai 2018

Les hommes et leur haine de Dieu (st Justin)

Les hommes ont condamné Dieu à mort, mais Il les a condamnés à l'immortalité par Sa Résurrection.
Aux coups, Il répond en les embrassant.
Aux outrages, Il répond par la bénédiction.
En échange de la mort, Il donne l'immortalité.
Les hommes n'ont jamais montré autant de haine envers Dieu que lorsqu'ils L'ont crucifié. Et Dieu n'a jamais montré plus d'amour pour l'homme que lorsqu'Il est ressuscité. Les hommes voulaient même rendre Dieu mortel, mais Dieu, par Sa Résurrection, a rendu l'homme immortel.
Le Dieu crucifié est ressuscité et a tué la mort. La mort n'est plus. L'immortalité a emporté l'homme et tous ses mondes.
Saint Justin Popovic





Men sentenced God to death, but He sentenced them to immortality by His Ressurection.
In return for blows, He embraces them.
In return for abuses, He blesses.
In return for death, He gives immortality.
Men never showed so much hate for God as when they crucified Him. And God never showed more love for man than when He resurrected. Men even wanted to make God mortal, but God by His Resurrection made man immortal.
The Crucified God is Risen and has killed death. Death is no more. Immortality has encircled man and all his worlds.
Saint Justin Popovic

Aucun commentaire: