"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

01 mai 2018

Prière pour qui discute avec un hérétique

Nous Te prions, Seigneur Jésus, Toi que nous avons toujours prié, afin que Tu nous inspire des paroles en ouvrant la bouche pour "faire s'effondrer des forteresses, détruisant les arguments et toute prétention qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et soumettant toute intelligence à Ton obéissance" :(1) car il est en effet libre, celui qui a commencé à devenir captif de Toi. Sois donc présent en cette œuvre qui est tienne, et auprès de ceux des tiens qui luttent pour Toi au-dessus de leurs forces. Accorde-nous d'écraser les bouches béantes de ce nouveau serpent, et son cou qui gonfle de poison mortel, ô Toi qui fais marcher les pieds des croyants sans dommage sur les serpents et les scorpions, et d'aller sur l'aspic et le basilic, de fouler aux pieds le lion et le dragon. Et qui accorde que par l'audace sans crainte de l'innocence inébranlable, l'enfant allaité puisse jouer sur le trou de l'aspic, et l'enfant sevré pousser sa main dans la fosse du serpent. (2)
Accorde-nous dès lors que nous puissions introduire sans danger nos mains dans la gueule de ce serpent monstrueux et maléfique, et s'il y a dans un trou, c'est-à-dire dans le cœur humain, un lieu de rôdeur ou de repos, où y a pondu ses oeufs, ou y a laissé une trace de son parcours visqueux, enlèves d'eux toute la pollution immonde et mortelle de ce serpent des plus nocifs. Enlève l'impureté que leur blasphème leur a apportée, et purifie avec l'éventail de Ta purification sacrée (3) les âmes qui sont plongées dans cette boue puante, afin que les "tanières des voleurs" deviennent des "maisons de prière" (4) et qu'en ceux qui sont maintenant, comme il est écrit, des demeures où habitent les scorpions, les monstres, les satyres et toutes sortes de créatures étranges, les dons de Ton Esprit Saint, à savoir la beauté de la foi et de la sainteté, puissent resplendir. Et comme autrefois Tu as détruit l'idolâtrie et chassé les images, ainsi fais de ces temples de démons des sanctuaires de vertu, et laisse entrer dans les tanières des serpents et des scorpions les rayons de la Lumière brillante, et fais des tanières de l'erreur et de la honte les demeures de la beauté et de la splendeur. Ainsi répandras-Tu sur tous ceux dont les yeux ont été aveuglés par les ténèbres de l'obstination hérétique, la lumière de ta compassion et de ta vérité, afin qu'ils puissent contempler longuement, avec une vue claire et purifiée, le grand mystère vivifiant de Ton Incarnation, et qu'ils apprennent ainsi que Tu es né vrai homme de ce ventre sacré d'une Vierge pure, et qu'ils reconnaissent que tu as toujours été le vrai Dieu.(5)
1. 2 Corinthiens 10,4-5
2. Isaïe 11,8
3. Malachie 3,2-3
4. Matthieu 21,13
5. Cette prière a été écrite pour les hérétiques qui ont renié la doctrine orthodoxe de l'Incarnation du Christ, de sorte que si l'on prie pour une autre hérésie, on peut l'insérer vers la fin de la dernière ligne.



We pray to You, O Lord Jesus, to whom we have ever prayed, that You would give us words by opening our mouth to "the pulling down of strongholds, destroying arguments and every pretension that exalts itself against the knowledge of God, and bringing into captivity every understanding unto Your obedience":(1)  for he is indeed free, who has begun to be led captive by You. Do Thou then be present to this work of yours, and to those of Yours who are striving for You above the measure of their strength. Grant us to bruise the gaping mouths of this new serpent, and its neck that swells with deadly poison, O You who makes the feet of believers to tread unharmed on serpents and scorpions, and to go upon the asp and basilisk, to tread under foot the lion and the dragon. And grant that through the fearless boldness of steadfast innocence, the sucking child may play upon the hole of the asp, and the weaned child thrust his hand into the den of the basilisk.(2) Grant then to us also that we may thrust our hands unharmed into the den of this monstrous and most wicked basilisk; and if it has in any holes, i.e., in the human heart, a lurking or resting place, or has laid its eggs there, or left a trace of its slimy course, do Thou remove from them all the foul and deadly pollution of this most noxious serpent. Take away the uncleanness their blasphemy has brought on them, and purify with the fan of Your sacred cleansing(3) the souls that are plunged in stinking mud, so that the "dens of thieves" may become "houses of prayer":(4) and that in those which are now, as is written, the dwellings where hedgehogs and monsters, and satyrs, and all kinds of strange creatures dwell, there the gifts of Your Holy Spirit, namely the beauty of faith and holiness may shine forth. And as once You destroyed idolatry and cast out images, so make shrines of virtue out of the temples of devils, and let into the dens of serpents and scorpions the rays of shining light, and make out of the dens of error and shame the homes of beauty and splendor. So do Thou pour upon all whose eyes the darkness of heretical obstinacy has blinded, the light of Your compassion and truth, that they may at length with clear and unveiled sight behold the great and life-giving mystery of Your Incarnation, and so come to know You to have been born as true man of that sacred womb of a pure Virgin, and yet to acknowledge that You were always true God.(5)


1. 2 Corinthians 10:4-5
2. Isaiah 11:8
3. Malachi 3:2-3
4. Matthew 21:13
5. This prayer was written for those heretics who denied the Orthodox doctrine of Christ's Incarnation, so if praying about another heresy it can be inserted towards the end of the last line.

From On the Incarnation, Bk. 7, Ch. 1.
http://www.johnsanidopoulos.com/2014/02/a-prayer-for-those-who-dispute-with.html

Aucun commentaire: