"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

06 octobre 2018

l'amour divin est plus fort que les pires épreuves (moine Joseph)

Si les martyrs - et tous ceux qui ont été rendus dignes de la grâce du martyre - éprouvent une joie indicible de se voir couper les pieds et les mains, chaque partie de leur corps et même la tête, alors que chacun considère combien l'amour divin est plus fort que les tortures les plus douloureuses.
Moine Joseph Dionysiatis
L'ancien Arsenios des grottes (1886-1983) p.169





If the martyrs—and all who were made worthy of the grace of martyrdom—ran with inexpressible joy to have their feet and hands cut off and every part of their body even their head, then let each one consider how much stronger divine eros is than all the most painful tortures.
Monk Joseph Dionysiatis
Elder Arsenios the Cave-dweller (1886-1983) p.169

Aucun commentaire: