"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

05 novembre 2018

Montrez-moi comment vous priez! (st Gabriel)

Daredzhan Gurchiani:

“J'ai vécu à Saint-Pétersbourg pendant 35 ans et je voulais vraiment retourner en Géorgie, mais je n'arrivais pas à avoir mes documents en ordre. J'ai souvent prié l'Ancien et lui ai demandé de l'aide. Une fois,  j'ai rêvé que j'allais dans une église géorgienne et que quelqu'un m'attrapait par derrière. Je me suis retourné et j'ai reconnu l'Ancien Gabriel ! Ma joie n'avait pas de limites. J'ai osé demander à l'Ancien pourquoi il ne m'aidait pas, parce que nous sommes tous les deux nés le 26 août, et je le prie souvent.

- Où priez-vous, allez, montrez-moi !

"Ici, à l'église," répondis-je.

"Allons-y, allons-y, montrez-moi où vous priez, me dit l'Ancien, qui me poussa et me fit entrer dans l'église.

- Montrez-moi où est l'icône du père Gabriel ! - me dit-il.

Nous avons fait le tour de l'église et n'avons pas trouvé son icône.

- Allez, l'acathiste, montrez-la moi, et le livre de prières !

Et il n'y avait pas d'Acathiste !

"C'est ainsi que nous prions", dit-il et il disparut.

Je me suis réveillé à trois heures du matin et j'ai appelé mon frère l'archimandrite Georgy (Gurchiani) pour lui demander de peindre d'urgence une icône de l'Ancien et de prier autant que possible des acathistes avec lui.

En 20 jours, l'icône a été peinte et envoyée à Saint-Pétersbourg. Un mois plus tard, j'avais tout mes documents et j'ai pu rentrer chez moi ! Tout cela est dû à la grande miséricorde de Dieu et, bien sûr, aux prières de l'ancien Gabriel.!






“Well, show me how you pray!”

Daredzhan Gurchiani:

“I lived in St. Petersburg for 35 years and really wanted to return to Georgia, but I could not put the documents in order. I often prayed to the elder and asked for help. Once I had a dream that I was going to a Georgian temple, and someone was catching up behind me. I turned and recognized the elder Gabriel! My joy knew no bounds. Daring, I asked a question to the elder why he does not help me, because we both were born on August 26, and I pray to him often.

- Where are you praying, come on, show me!

“Like where, in church,” I replied.

“Let's go, let's go, show me where you pray,” the elder said to me, pushed me and started me to the temple.

- Show me where is the icon of father Gabriel! - he said to me.

We went around the whole temple and did not find the icon.

- Come on, akathist show me, prayer book!

And there was no Akathist!

“This is how we pray,” he said and disappeared.

I woke up at three in the morning and called my brother Archimandrite Georgy (Gurchiani) with a request to urgently write an icon of an old man and pray as much as possible akathists with the priest.

For 20 days the icon was written and sent to St. Petersburg. A month later, I did everything with the documents, and I was able to return to my homeland! All this is due to the great mercy of God and, of course, the prayers of the elder Gabriel!
Orthodox Parables and Stories

Aucun commentaire: