"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

28 juillet 2018

L'encens (p. Tryphon)

Depuis l'Ancien Testament, les croyants ont brûlé de l'encens comme offrande lors de l'adoration offerte à Dieu. L'ancien Temple de Jérusalem avait même des prêtres dont le seul devoir était de maintenir l'encensoir allumé vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Les anciens rois païens étaient souvent escortés par de grands éventaux de plumes de paon et d'encensoirs quand ils entraient dans leurs palais. Les premiers Chrétiens ont repris ces deux symboles pour leur culte en reconnaissance du Christ comme Roi Souverain et Seigneur. Jusqu'à ce jour, l'Église Orthodoxe utilise de l'encens dans la plupart de ses offices, et de grands éventaux circulaires, qui rappellent les éventaux de paon des temps anciens, sont tenus au-dessus du livre de l'Évangile pendant la proclamation de la Parole de Dieu pendant les célébrations de la Divine Liturgie.

En tant que jeune homme assistant à ma toute première Liturgie orthodoxe, j'ai été frappé par l'utilisation de l'encens. Les paroles du Roi Psalmiste David, "Que ma prière s'élève comme l'encens devant Toi...", est chantée lors de chaque célébration des Vêpres pendant l'encensement de l'église. Pendant chaque office où il y a un grand encensement de toute l'église, le prêtre (ou le diacre) encense les fresques et les icônes comme des fenêtres vers l'éternité, alors que l'encens s'élève vers le haut comme une offrande du peuple de Dieu.

Les gens sont également encensés par le prêtre en reconnaissance du fait qu'ils ont été créés à l'image et à la ressemblance de leur Dieu Créateur. L'encens est si central dans le culte chrétien qu'il est même utilisé dans le culte de l'église domestique, où la famille se réunit en prière autour de ses propres icônes, lisant ensemble les Ecritures et offrant ses prières familiales au Seigneur.

"Que ma prière s'élève devant Ta face tel l'encens." Ps 141,2
Dans l'amour en Christ,
Abbé Tryphon





Incense
Let my prayer arise as incense before Thee

From Old Testament times believers have burned incense as an offering when worshiping God. The ancient temple in Jerusalem even had priests whose sole duty was to keep the censer burning twenty-four hours a day.

Ancient pagan kings were often escorted with large fans of peacock feathers and burning incense when entering their palaces. Early Christians took both these symbols for their worship in recognition of Christ as their Sovereign King and Lord. To this day the Orthodox Church uses incense in most of her services, and large circular fans, reminiscent of the peacock fans of ancient times, are held over the Gospel book during the proclamation of God's word during celebrations of the Divine Liturgy.

As a young man attending my very first Orthodox Liturgy, I was struck by the use of incense. The words of the Psalmist King David, "Let my prayer arise as incense before Thee...", is chanted during every celebration of Vespers during the censing of the temple. During every service where there is a great censing of the whole church, the priest (or deacon) censes the frescoes and icons as windows into eternity, as the incense wafts upward as an offering of the people of God.

The people are also censed by the priest in recognition of their having been created in the image and likeness of their Creator God. Incense is so central in Christian worship that it is even used in the worship of the domestic church, where the family gathers in prayer around their own icons, reading the scriptures together, and offering their family prayers to the Lord.

"Let my prayer arise as incense before Thee." Psalm 141:2

With love in Christ,
Abbot Tryphon

27 juillet 2018

Les amitiés spirituelles (p. Païssios)

La relation avec des gens spirituels est plus bénéfique - encore plus que l'étude spirituelle - parce que la joie de cette relation spirituelle donne un grand élan à celui qui lutte spirituellement.
Staretz saint Paisios du Mont Athos
Conseils spirituels vol 2, le réveil spirituel





Contact with spiritual people is most beneficial -even more so than spiritual study - because the joy of this spiritual relationship provides a great impetus to one who struggles spiritually.
Elder Paisios of Mount Athos
Spiritual Counsels Vol. II Spiritual Awakening

26 juillet 2018

Prières pour la Grèce et les victimes des incendies dantesques

Seigneur Jésus-Christ notre Dieu, Toi qui es venu ce ce monde non pour le juger mais pour le sauver; Toi qui es monté librement sur la Croix, y a souffert, y es mort et es Ressuscité pour le Salut de toute la race humaine; Toi qui veille au bien de chacun dans Ton amour ineffable et ton indicible compassion, et veux le Salut de tous; Toi qui nous a promis d'être à nos côtés tous les jours jusqu'à la fin des temps, et Qui es présent dans ce pays par le Corps de Ta Sainte Église; daigne accepter les prières de supplication et de louange que nous t’adressons pour la Grèce, à nouveau si cruellement éprouvée.

Seigneur Jésus-Christ notre Dieu, par les prières et la protection de la toute pure Theotokos  ta Mère, l'intercession des saints Archanges, de saint Nicolas Planas, de saint George de Ioannina, des saints Raphaël, Nicolas et Irène, des saints du Mont Athos et en particulier de ses deux nouvelles radieuses balises les saints Païssios et Porphyrios, de saint Dimitri de Thessaloniki, saint Nectaire d'Égine, saint Nicolas de Myre
, de sainte Barbe, de tous les saints qui ont illuminé la terre du peuple hellénique, et de saint(e) XXX le patron / la patronne de notre paroisse, accorde et restaure la paix, soulage ce peuple qui T'appartient de toutes ses épreuves spirituelles et matérielles; éclaire, inspire, convertis et sauve la Grèce, ceux qui la gouvernent et tout son peuple.

A nous qui te supplions devant Ton saint Autel, guide-nous par Ton Saint-Esprit et accorde-nous d'intercéder sans juger, de témoigner de Ta vérité dans la paix, accorde-nous de voir nos propres péchés et les troubles spirituels et matériels qu'ils causent dans ce monde, et donne-nous de nous en repentir. Permets-nous de Te glorifier et de Te célébrer pour Ta bienveillance. Inspire-nous de Te célébrer en premier lieu pour la révélation que Tu as donnée de Toi-même à nos Pères et à ceux qui, en ce jour, sur cette même terre bénie de Grèce, te confessent avec Ton Père coéternel et Ton très Saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.


D'après la "prière pour la France", de la métropole Roumaine

+ voir page 531 du Grand Euchologue, traduction archimandrite Denis Guillaume, pour le "prières pour la nation en péril" composées par saint Callistos patriarche de Constantinople

Le but de la prière (p. Dimitri)

Le but de toutes les prières et offices que nous célébrons est de nous rapprocher de Dieu et de L'aimer davantage.
Père Dimitri Gagastathis de bienheureuse mémoire





The purpose of whatever prayers and services we do is to come closer to God and get to love Him more
Blessed Father Dimitri Gagastathis