"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

20 mars 2019

Le vrai jeûne du Grand Carême (Triode)


Jeûnons, un jeûne que le Seigneur accepte
et qui lui soit agréable.
Le véritable jeûne est le rejet du mal,
la tempérance de la langue,
l'abstention de la colère,
l'éloignement des désirs,
de la médisance, du mensonge, du parjure.
Rompre avec ces choses est un jeûne vrai
et agréablement accueilli
.


Apostiches ton 3 idiomèle, Vêpres du lundi soir de la 1ère semaine du Grand Carême, chanté avant le Martyrikon

Aucun commentaire: