"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

25 mai 2019

Icône, ossements, pierres, tout peut devenir miraculeux si l'on croit (saint Nicolas Velimirovic)

Tu fais des merveilles à travers les choses créées, Seigneur, tandis que les hommes ont perdu le don de faire des merveilles. Tu prends du feu et de l'eau pour Tes serviteurs, tandis que les gens refusent de Te servir. Au bois et au métal Tu donnes Ta puissance, tandis qu'elle Te revient, méprisée par les gens. Par la terre et l'herbe Tu fais miséricorde à Tes élus, tandis que les gens se rendent trop impurs pour être des canaux de miséricorde. A travers le tissu et le papier, Ta puissance brille, tandis que le charnel de l’humain domine son esprit. Les os des saints proclament Ton Nom et Ta présence, tandis que la langue des gens est muette d'incrédulité.

Quand les généraux ont oublié comment remporter une victoire, c'est Toi qui organise les rangs et colonnes des vainqueurs. Tu as rempli de feu des objets morts, afin qu'ils brillent, quand l'obscurité ferme les yeux des étoiles. Quand il n'y a pas de soleil, la fougère et l'aubépine se font le devoir de briller. Quand les aveugles commencent à conduire les aveugles, Tu livres l'armée aux chevaux et aux chiens. Quand les malades s'imposent aux malades comme guérisseurs, Tu fais des guérisseurs à partir d'os morts et de boue. Quand Ton image dans l'âme humaine disparaît, Tu donnes pouvoir et puissance à Ton image dans le bois.

Ceux qui, à la fin, pleureront amèrement, rient et disent : Comment des objets morts peuvent-ils faire des merveilles que nous-mêmes ne pouvons pas faire ? Ces objets ne sont-ils pas vivants, si Tu leur donne la vie ? Et les gens ne sont-ils pas morts, si Tu les abandonnes, Seigneur redoutable ? Tes anges savent, et pourtant les gens ne savent pas, que toutes les puissances sont à Toi, en Toi et de Toi, et que Tu les manifestes par des canaux purs. Et si une pierre est pure alors qu'un homme est impur, le Seigneur ne se manifestera-Il pas à travers la pierre plutôt qu'à travers l'homme ?

Seul un homme juste rit avec le rire de la joie. Le rire de l'homme injuste, c'est de la moquerie. L'homme injuste rit des reliques des saints, et il est dévoré par des rires mauvais. Oh, s'il savait que les reliques mortes des saints contiennent plus de vie que sa propre chair et son sang ! En vérité, la moquerie est loin du Seigneur si miséricordieux, tout comme la perversité est toujours loin de la virginité, de la rationalité et de la sainteté. En effet, le Seigneur rempli de logique est toujours prêt à faire du bien aux hommes à travers les hommes. Mais quand les hommes deviennent impurs, et deviennent dépourvus de logique et de sainteté, le Tout Miséricordieux Se précipite pour aider les gens à traverser des objets morts. Ô Seigneur Tout Miséricordieux et Longanime, n’abandonne pas ce monde sans les moyens de Ta puissance et de Ta miséricorde.

(Source : Prières au bord du lac, par saint Nicolas Velimirovic).







Why is an icon wonder-working?

You work wonders through created things, O Lord, while men have lost the gift of wonder working. You take fire and water for Your servants, while people refuse to serve You. To wood and metal You give Your power, while it is returned to You, despised by people. Through earth and grass You bestow mercy on Your chosen ones, while people make themselves too impure to be channels of mercy. Through fabric and paper Your might shines, while human carnality dominates the spirit. The bones of the saints proclaim Your name and Your presence, while the tongue of people has been struck dumb by disbelief.

When generals have forgotten how to achieve victory, You make the rank and file the victors. You have filled dead objects with fire, so that they may shine, when darkness closes the eyes of the stars. When there is no sun, the fern and the hawthorn assume the duty of shining. When the blind begin to lead the blind, You surrender the army to the horses and dogs. When sick men foist themselves upon the sick as healers, You make healers out of dead bones and mud. When Your image in the human soul vanishes, You give power and might to Your image in wood.

Those, who in the end will weep bitterly, laugh and say: How can dead objects work wonders, which even we cannot work? Are these objects not alive, if You bring them to life? And are people not dead, if You abandon them, O fearful Lord? Your angels know, yet people do not know, that all powers are Yours, in You and from You, and that You manifest them through pure channels. What if a stone is pure while a man is impure? Will not the Lords might be manifested through the stone rather than through the man?

Only a righteous man laughs with the laughter of joy. The laughter of the unrighteous man is malice. The unrighteous man laughs at the relics of the saints, and he is consumed by malicious laughter. Oh, if he only knew that the dead relics of the saints contain more life than his own flesh and blood! Truly, malice is distant from the most merciful Lord , just as malice is always distant from virginity, rationality and sanctity. Indeed, the logical Lord is always ready to do good to men through men. But when men become impure, and become bereft of logic and holiness, the All-Merciful rushes to help people through dead objects. O All-Merciful and Long-suffering Lord, do not leave the world without channels of Your might and mercy.

(Source: Prayers by the Lake, by St. Nicolai Velimirovic).

Aucun commentaire: