"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

09 août 2019

Les problèmes relationnels dans le mariage (saint Païssios)

Un homme est venu un jour à mon skite, me disant à quel point il était déprimé, à cause des disputes qu'il avait avec sa femme. Cependant, je n'ai pas trouvé de problème sérieux. Il râlait à cause de quelque chose, et sa femme râlait à propos d'autre chose, alors ils ne pouvaient pas s'accorder. Dans ce cas, un peu d'"ameublement" était nécessaire. Par exemple, nous pouvons prendre des planches non rabotées. L'une a un nœud à un endroit, l'autre a un nœud à un autre endroit, et si vous essayez de les assembler, un espace vide apparaîtra entre elles. Mais, si vous égalisez et rabotez l'une des planches d'un côté, et qu'il en est de même avec l'autre planche avec le même outil de menuisier, elles s'ajusteront rapidement l'une à l'autre, et il n'y aura pas d'espace vide entre elles. (L'ancien Paisios considérait que le couple marié devait avoir un père spirituel commun, qui les aiderait dans la réconciliation de leurs disputes.)

Certains hommes disent : "Je ne suis pas compatible avec ma femme, nous sommes des personnes totalement différentes ! Pourquoi Dieu fait-il des choses si étranges ? Dieu ne pourrait-Il pas harmoniser les époux, pour que leurs caractères soient identiques ou semblables, et pour qu'ils puissent vivre ensemble dans la spiritualité ?"

Je leur dis : "Ne comprenez-vous pas que l'harmonie de Dieu réside dans les différentes personnes ? Différentes personnes s'harmonisent. Que Dieu vous protège d'être les mêmes ! Imaginez que vous ayez tous les deux le même caractère, que se passerait-il si vous vous mettiez tous les deux en colère : vous détruiriez votre maison. Ou, si vous étiez tous les deux doux et inactifs, tous les deux resteraient dans l'oisiveté ! Si vous étiez tous les deux avares, vous seriez semblables et vous seriez d'accord l'un avec l'autre, mais vous iriez tous les deux en enfer. Si vous étiez tous les deux des gaspilleurs, seriez-vous capables de sauver votre maison ? Non. Vous démoliriez votre maison et vos enfants finiraient dans la rue.

Si quelqu'un a un mauvais caractère, et épouse quelqu'un avec un mauvais caractère, ils seront les mêmes ou similaires, n'est-ce pas ? Mais, ils s'entretueraient en une seule journée !

Dieu a créé de sorte que le partenaire bon et gentil épouse quelqu'un d'autre, et l'aide, parce qu'il a peut-être toujours eu de la bonne volonté, mais il n'y avait personne pour l'aider, depuis sa naissance."

Même de petites différences dans nos caractères peuvent aider les partenaires à former une famille harmonieuse, car ils se complètent mutuellement. Vous avez besoin d'une pédale d'accélérateur pour faire avancer votre voiture, mais vous avez quand même besoin de la pédale de frein pour vous arrêter au besoin. S'il y avait une voiture avec seulement une pédale de frein, elle resterait au même endroit pour de bon. S'il y avait une boîte de vitesses mais pas de freins, la voiture ne s'arrêterait pas.

Tu sais ce que j'ai dit à un couple ? "Vous n'êtes pas faits l'un pour l'autre, parce que vous êtes trop faits l'un pour l'autre !" Les deux étaient trop sensibles. Quelque chose se passait dans la maison. Il était un peu catastrophé en disant : "Oh, qu'est-ce qui va nous arriver ?" Puis elle disait la même chose : "Oh, qu'est-ce qui va nous arriver ?" Ils s'entraidaient pour tomber plus vite en désespoir. Ne pourrait-elle pas, au contraire, calmer son mari en disant : "Attends, ce qui nous est arrivé n'est pas si terrible." J'ai remarqué cela dans de nombreux mariages.

Et, dans l'éducation de leurs enfants, lorsque les personnes sont différentes, les partenaires s'entraident toujours pour donner la bonne éducation à leurs enfants. L'un dit : "Donnons un peu plus de liberté aux enfants", et l'autre freine un peu. Si les deux sont stricts, ils perdront les enfants. Mais aussi, si les deux sont trop laxistes, ils les perdront aussi. Lorsqu'ils sont différents, ils sont capables de garder leurs enfants en équilibre.

Ce que je veux dire, c'est que tout dans le mariage est nécessaire. Bien sûr, nous devons veiller à ne pas franchir les frontières, mais nous devons garder à l'esprit que chacun peut s'entraider ; les gens sont là pour s'entraider.

Saint Païssios l'Athonite

 

:


A man came to my cottage once, telling me how depressed he was, because of the disputes he had with his wife. However, I didn’t find any serious problem. He frowned because of something, and his wife frowned about something else, so they couldn’t join together. In this case a little “furnishing” was necessary. As an example, we can take unfurnished planks. One has a knot in one place, the other one has a knot on another place, and if you try to put them together, an empty space will appear between. But, if you equalize and furnish one of the planks on one side, and the same is done with the other plank with the same furnishing tool, they quickly fit with each other, and there is no empty space between. (Elder Paisios considered that the married couple should have one common spiritual father, who will help them in the reconciliation of their disputes.)

Some men say: “I am not compatible to my wife, we are totally different characters! Why does God make such strange things? Couldn’t God harmonize the married partners, so their characters be the same or similar, and so that they could live in spiritual togetherness?”

I tell them: “Don’t you understand that God’s harmony lies in the different characters? Different characters harmonize each other. God save you from being the same characters! Imagine that both of you have the same character, what would happen if both of you grew angry: you would destroy your house. Or, if both of you would be gentle and inactive, both would start sleeping on each others feet! If both of you would be stingy, you would be similar and you would agree among each other, but both of you would go to hell. If both of you would be squanderers, would you be able to save your house? No. You would demolish your house, and your children would end up on the street.

If one has a bad temper, and marries one with a bad temper, they will be the same or similar, won’t they? But, they would kill each other in only one day!

God created so that the gentle and nice partner is to marry someone different, give him help, because it might be he always has had good will, but there was no one to help him, since he was born.”

Even little differences in our characters may help the partners to form a harmonic family, because they supplement each other. You need an accelerator pedal to move your car forward, but still you need the brake pedal to stop when needed. If there would be a car with only a brake pedal, it would stay in one place for good. If there would be a gear-box but no brakes, the car wouldn’t stop.

Do you know what I once told a couple? “You do not fit with each other, because you fit too much with each other!” Both were oversensitive. Something would happen in the house. He was a bit confused saying: “Oh, what will happen to poor us?” Then she would say the same: “Oh, what will happen to poor us?” They were helping each other to fall more quickly in desperation. Couldn’t she, in opposition, calm down her husband saying: “Wait, it’s not so terrible what happened to us.” I have noticed this in many marriages.

And, in the education of their children, when different characters, the partners are always helping each other to give the right education to their children. The one says: “Let’s give the kids a bit more freedom”, and the other one brakes a bit. If both are strict, they will lose the children. But also, if both are too liberal, they will again lose them. When different, they are able to keep their children in balance.

What I want to say is that everything in marriage is necessary. Of course, we must take care not to over cross the borders, but we must have in mind that every person may help the other; people are here to help each other.
Staretz Paisios the Athonite

Aucun commentaire: