"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

12 août 2019

Saint Anatole le Jeune, staretz d'Optina




Ancien Anatole "le Jeune", 15 février 1855 - 30 juillet 1922 (dates AC)
Commémoré le 30 juillet (ancien calendrier) / 12 août (nouveau calendrier)


     Élevé à Moscou, le futur staretz Anatole y resta jusqu'à son adolescence. Né Alexandre Potapov, il avait le désir de devenir moine dès son plus jeune âge, mais quand il l'avait demandé à sa mère, elle lui avait demandé d'attendre sa mort et pour l'honorer, il a accepté. Après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires, il est devenu commis à Kalouga. En 1885, après le repos de sa mère, il se rendit à Optina, à l'âge de trente ans. Il y fut fait novice en 1888 et est devenu l'attendant de la cellule du staretz Ambroise. Alors qu'il n'était qu'attendant de cellule, le staretz Ambroise envoyait parfois des gens vers lui parce qu'il montrait des dons de clairvoyance et d'amour.


     Après la mort du staretz Ambroise, Alexander est devenu l'attendant de cellule de son successeur, le staretz Joseph. En 1895, il fut tonsuré moine et reçut le nom d'Anatoly en l'honneur de sainte Anatole, Patriarche de Constantinople. En 1899, il fut ordonné diacre et les gens ont commencé à venir à lui comme auprès d'un père spirituel. Plus tard, il a reçu le don de guérir, mais il l'a caché en disant aux gens d'aller prier pour la guérison sur la tombe du staretz Paphnuce, ou en l'attribuant au staretz Ambroise, entre autres choses. Beaucoup ont témoigné de ses dons de clairvoyance et de prophétie, surtout en ce qui concerne l'avenir de l'Église. En 1906, il fut ordonné prêtre, puis nommé père spirituel du couvent voisin de Shamordino, poste qu'il occupa jusqu'à sa mort. En 1908, le confesseur du skite mourut, et le P. Anatole fut invité à prendre sa place. Il répondit : "Quelle bénédiction !" et passa du monastère au skite.

     Il prenait son temps avec chaque pèlerin malgré une hernie douloureuse qu'il avait développée ainsi que des jambes douloureuses et saignantes. Malgré ses infirmités, on remarquera qu'il était attentif et aimait écouter leurs plaintes et leurs chagrins. Souvent, il offrait le livre "Le vrai christianisme" de saint Tikhon de Zadonsk. Il était "d'une simplicité et d'une gentillesse hors du commun". Les vieilles femmes l'aimaient particulièrement. On disait qu'il traitait les gens comme saint Séraphin de Sarov et on l'appelait affectueusement Anatole le consolateur.

    Le staretz Nectaire disait du staretz Anatole quand un pèlerin s'était rendu chez lui pour lui demander conseil : "Eh bien, c'est bien que tu aies fini par demander conseil au père Anatole. Certaines personnes me recherchent en tant que staretz; mais moi - que puis-je vous dire - je ne suis qu'un gâteau sans garniture. Mais le P. Anatole, c'est comme un gâteau bien garni." L'aîné Nektary préférait toujours rester à l'arrière-plan, donc, dans son humilité, quand il voyait des visiteurs s'approcher de sa propre cellule, il allait vers eux et leur disait : "Vers qui allez-vous ?" et les emmenait vers le staretz Anatoly sans qu'ils se doutent de rien.

     Le staretz Anatole a rempli ce ministère jusqu'à cette année fatidique de 1917. Cette année-là, les prophéties des anciens pères spirituels se sont réalisées - les monastères ont été fermés et les moines emprisonnés. Peu de temps après, le staretz a été arrêté et sa barbe et ses cheveux ont été coupés. Il fut relâché et retourna au monastère, épuisé et à peine vivant, il franchit le seuil de sa cellule en faisant le signe de Croix et en disant : "Gloire à Toi, ô Dieu, gloire à Toi, ô Dieu, gloire à Toi, ô Dieu !"

     En 1921, alors que le staretz était en très mauvaise santé, l'higoumène Isaac lui suggéra d'accepter le Grand Schème. Il le fit et pendant l'Office, il était si faible qu'il pouvait à peine tenir un cierge. Il s'est lentement rétabli et a même réussi à se lever du lit. Il y avait toujours plus d'accusations contre le monastère car le nouveau gouvernement voulait le fermer parce qu'il était un "foyer d'activités contre-révolutionnaires". En 1922, ils vinrent de nouveau arrêter le staretz. Il demanda qu'on lui accorde vingt-quatre heures pour se préparer et ils l'ont permis. Ils revinrent le lendemain et le retrouvèrent mort, couché dans son cercueil au milieu de sa cellule.


Paroles de l'Ancien Anatole "le jeune" d'Optina

L'orgueil et l'humilité.
L'orgueil se manifeste sous diverses formes. Il y a l'orgueil mondain : c'est la connaissance ; et il y a l'orgueil spirituel : c'est l'amour-propre. C'est exactement cela : les gens vont vraiment devenus fous s'ils attendent de leur intellect qu'il comprenne tout ce qu'ils espèrent en recevoir. Mais comment notre esprit peut-il s'occuper de ses propres affaires, puisqu'il est insignifiant et malade? Prenez de lui ce qu'il est capable de donner, et ne lui demandez rien de plus. Notre professeur est l'humilité. Dieu résiste aux orgueilleux, mais Il donne la grâce aux humbles : et la grâce de Dieu est tout... C'est votre plus grande sagesse. Humilie-toi et dis-toi : "Bien que je sois un grain de poussière terrestre, Dieu prend soin de moi, et que la volonté de Dieu soit faite en moi". Si vous dites cela non seulement avec votre esprit, mais aussi avec votre cœur, et vraiment audacieusement, comme devient un vrai Chrétien, comptez sur le Seigneur avec la ferme intention de vous soumettre à la volonté de Dieu, quelle qu'elle soit, sans murmurer, alors les nuages se disperseront devant vous et le soleil brillera, et vous éclairera et vous réchauffera, et vous connaîtrez la vraie joie du Seigneur et tout semblera clair et transparent pour vous et vous cesserez de vous torturer et Il deviendra lumière dans votre âme.


 - Sous-diacre Matthew Long


Bibliographie

Andreyev, Ivan, Russia’s Catacomb Saints (Platina: St. Herman of Alaska Press, 1982).

“The Prophet’s Mantle” at http://www.roca.org/OA/44/44d.htm 


“Anatolius and Seraphim of Optina, Hieroconfessors” at http://www.orthodox.net/russiannm/anatolius-and-seraphim-of-optina-hieroconfessors.html 


“The Full Life of St. Anatole (Potapov), Elder of Optina” at http://www.optina.ru/starets/anatoliy2_life_full/ (en russe).

“Reverend Anatole of Optina: A Short Life” at http://www.optina.ru/starets/anatoliy2_life_short/ (en russe).


Voir aussi :
http://oca.org/saints/lives/2015/07/30/148991-venerable-anatole-ii-of-optina




Aucun commentaire: