"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

02 octobre 2019

Si vous voulez parler de ou entendre parler de Dieu (s. Basile)

Si vous voulez parler de ou entendre parler de Dieu, renoncez à votre propre corps, renoncez à vos sens corporels, abandonnez la terre, abandonnez la mer, faites que l'air soit en dessous de vous; passez outre des saisons de l'année, leur disposition ordonnée, les ornements de la terre; tenez-vous au-dessus de l'air, traversez les étoiles, leur éclat, leur grandeur, le profit que l'univers entier en tire, leur bon ordre, leur clarté, leur organisation, leur mouvement, leur lien ou distance. Ayant traversé tout cela dans votre esprit, allez au Ciel et, debout au-dessus de lui, avec votre seule pensée, observez les beautés qui sont là : les armées d'Anges qui sont au-dessus des cieux, les chefs des Archanges, la gloire des Dominations, la présidence des Trônes, les Puissances, les Principautés, les Autorités. Ayant dépassé tout cela et laissé dans vos pensées l'ensemble de la création, élevant votre esprit au-delà de ses limites, présentez à votre esprit l'Essence de Dieu, immobile, qui ne subit aucune mutation, qui ne change pas, inaltérable, sans passion, simple, non-complexe, indivisible, Lumière inaccessible, puissance ineffable, grandeur infinie, gloire resplendissante, bonté la plus désirée, beauté incommensurable qui frappe avec force l'âme meurtrie mais ne mérite d'être décrite en paroles."
Saint Basile le grand





If you wish to speak or hear about God, renounce your own body, renounce your bodily senses, abandon the earth, abandon the sea, make the air to be beneath you; pass over the seasons of the year, their orderly arrangement, the adornments of the earth; stand above the ether, traverse the stars, their splendor, grandeur, the profit which they provide for the whole world, their good order, brightness, arrangement, movement, and the bond or distance between them. Having passed through all of this in your mind, go about heaven and, standing above it, with your thought alone, observe the beauties which are there: the armies of angels which are above the heavens, the chiefs of the archangels, the glory of the Dominions, the presiding of the Thrones, the Powers, Principalities, Authorities. Having gone past all this and left below the whole of creation in your thoughts, raising your mind beyond the boundaries of it, present to your mind the Essence of God, unmoving, unchanging, unalterable, dispassionate, simple, incomplex, indivisible, unapproachable light, unutterable power, infinite magnitude, resplendent glory, most desired goodness, immeasurable beauty that powerfully strikes the wounded soul, but cannot worthily be depicted in words.”
St Basil the Great

Aucun commentaire: