"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

16 novembre 2019

Patriarcat de Serbie : Non pour la fausse OCU en Ukraine, malgré les pressions USA & Istanbul

http://www.spc.rs/sr/crkva_jelade_priznala_pravoslavnu_crkvu_ukrajine
Le Patriarcat orthodoxe de Belgrade et de toute la Serbie vient de publier une déclaration concernant les actions de l'Église de Grèce :

"Le schisme n'a pas été initié par l'Eglise orthodoxe russe, mais seulement par le Patriarcat de Constantinople, et pour son agravation et sa prolongation éventuels, la responsabilité sera portée par l'Ěglise orthodoxe de Grèce, qui, après une certaine résistance, a cédé et a agi selon les instructions de Phanar, Washington et Dieu sait qui d'autre.

"Il n'est pas encore trop tard : L'archevêque d'Athènes, Mgr Jérôme, dispose encore d'une marge de manœuvre pour arrêter et ne pas aggraver le schisme, le rendant encore plus grand et plus grave dans l'Église orthodoxe. Jamais, et pas même maintenant,[il] n'est inutile de nous rappeler et de rappeler aux autres les paroles des saints pères qui enseignent que le péché du schisme ne peut être lavé, même par le sang du martyre.

Si Mgr Jérôme ne se réveille pas à cette heure ultime, il portera la responsabilité devant Dieu, l'Église et l'Histoire, avec le Patriarche Bartholomée qui, malheureusement, oublie qu'il est d'abord évêque de Constantinople, aujourd'hui Istanbul, et que le titre "Patriarche œcuménique " fait référence au premier évêque de "l'Ecumene " byzantin[c.-à-d. Univers], qui faisait partie de l'idéologie officielle de l'Empire romain ou romain-oriental, cela ne signifie pas qu'il est l'évêque de tout l'Oecumène (Univers), c'est-à-dire de la planète Terre, comme on essaie de le présenter dans cette nouvelle idéologie moderniste - une Église de type catholique-romain -, qu'est cette politique du Patriarcat oecuménique, le Phanar, ou comme on veut bien l'appeler.

"La position de l'Église orthodoxe serbe a été formulée par le Synode des évêques, elle reste inchangée : ces schismatiques ukrainiens non repentis - nous ne les reconnaissons pas comme membres de l'Église, encore moins comme Église orthodoxe autocéphale canonique.

Son Éminence Mgr Irénée, évêque de Novi Sad et tous les Backa, porte-parole du Patriarcat Orthodoxe de Belgrade.



https://www.monomakhos.com/ever-defiant-the-serbs-respond/
The Orthodox Patriarchate of Belgrade and all-Serbia just issued a statement regarding the actions of the Church of Greece:

“The schism was not started by the Russian Orthodox Church, but only by the Patriarchate of Constantinople, and for it’s eventual deepening and prolonging, responsibility will be carried by the Orthodox Church of Greece, which, after some resistance, has given in and has acted according to the instructions of Phanar, Washington and God knows who else.

“It is still not too late: Archbishop Jeronime [sic] of Athens still has maneuvering space to stop and not to add to even greater and more severe schism in the Orthodox Church. Never, and not even now, [it] is not redundant to remind ourselves and others about the words of the holy fathers who teah that the sin of schism cannot be washed away even by the blood of martyr[dom].

“If Archbishop Jeronime does not wake up at this last hour, he will bear responsibility before God, Church and history together with the Patriarch Bartholomew, who, unfortunately, forgets that he is firstly the bishop of Constantinople, today Istanbul, and that the title ‘Ecumenical Patriarch’ actually refers to being the first bishop of the Byzantine ‘Ecumene’ [i.e. Universe], which was part of the official ideology of the Roman or Eastern-Roman Empire, this does not mean that he is the bishop of the whole Ecumene (Universe), meaning planet Earth, as they are trying to present it in this new, modernistic –we will be frank–heterodox church-political ideology of the Ecumenical Patriarchate, the Phanar, or however People wish to call it.

“The position of the Serbian Orthodox Church has been formulated by the Council of Bishops, it remains unchanged: unrepented Ukrainian schismatics –we do no recognize as members of the Church, even less as the canonical autocephalous Orthodox church.”
His Eminence Bishop Irenaeus of Novi Sad and all Backa, spokesman for the Orthodox Patriarchate of Belgrade.





Photo :  11 novembre 2019,  Samuel Dale Brownback, ambassadeur des USA pour la "liberté religieuse", et  Anthony Godfrey, ambassadeur US en Serbie, ont rendu visite à Belgrade à ss le patriarche Irénée de Serbie afin de lui remettre la pression concernant l'Ukraine. Le vieux patriarche (90 ans) n'avait pas cessé jusqu'à présent d'accuser les USA de vouloir créer un schisme dans l'Orthodoxie.


Nouveauté officielle : ce n'est pas Daesh mais l'Église Orthodoxe (de Serbie) qui est une menace pour les USA!!!!

Le Patriarche Irinej de Serbie a rencontré le représentant du Département d'Etat américain et l'Ambassadeur d'Amérique en Serbie.
L'ambassadeur des États-Unis en Serbie, Anthony Godfrey, a également assisté à la réunion.
Le 11 novembre 2019, l'ambassadeur des États-Unis pour la liberté religieuse internationale, Samuel Brownback, a visité le Primat de l'Église orthodoxe serbe, le patriarche Irinej de Serbie, rapporte le site Web de l'Église serbe.
L'ambassadeur d'Amérique en Serbie Anthony Godfrey et son assistant ont également assisté à la réception officielle.
Auparavant, l'ancien commandant de l'armée américaine en Europe, le général Ben Hodges, avait qualifié l'Église de Serbie de menace pour les États-Unis dans les Balkans.
Par la suite, le responsable du ministère russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a fait remarquer que les États-Unis essayaient de faire progresser le schisme dans le monde orthodoxe.
State Department spokesman visits Patriarch of the Serbian Church
https://spzh.news/en/news/66368-predstavitely-gosdepa-posetil-patriarkha-serbskoj-cerkvi
12 November 2019, 19:05
Patriarch Irinej of Serbia meeting with the representative of the US State Department and the Ambassador of America to Serbia. Photo: spc.rs
The meeting was also attended by US Ambassador to Serbia Anthony Godfrey.
On November 11, 2019, the U.S. Ambassador for International Religious Freedom Sam Brownback visited the Primate of the Serbian Orthodox Church, Patriarch Irinej of Serbia, reports the website of the Serbian Church.
Ambassador of America to Serbia Anthony Godfrey and his assistant also attended the official reception.
Earlier, the former commander of the US Army in Europe, General Ben Hodges, called the Serbian Church a threat to the US in the Balkans.
Later, the head of the Russian Ministry of Foreign Affairs Sergey Lavrov noted that the United States was trying to advance schism throughout the Orthodox world.


Патријарх српски примио Амбасадора САД за верске слободе
11. Новембар 2019 - 20:06
http://spc.rs/sr/patrijarh_srpski_primio_ambasadora_sad_za_verske_slobode
Његова Светост Патријарх српски г. Иринеј примио је 11. новембра 2019. године у Патријаршији српској у Београду амбасадора Сједињених Америчких Држава за верске слободе, Његову Екселенцију Сема Браунбека.
Пријему су присуствовали амбасадор Сједињених Америчких Држава у Србији Његова Екселенција Ентони Годфри, сарадници амбасадорȃ гђа Саманта Либрати, г. Хауард Чјунг, г. Адам Шик и гђа Ксенија Лазовић, као и шеф Кабинета Патријарха српског ђакон др Александар Прашчевић.

La prière du patriarche [d'Istanbul] révolte l'évêque Serbe
==
Alors que la bataille pour l'âme de l'orthodoxie mondiale se poursuit, un évêque serbe a condamné le Patriarche "œcuménique" pour avoir prié pour le "chef" de l'Église ukrainienne contestée - celui que les Églises de Serbie et Russie ne reconnaissent pas. Signe de divisions profondes continues dans l'Église orthodoxe, un évêque serbe a condamné le Patriarche de "Constantinople" pour avoir mentionné à la Liturgie le "chef" de l'Église orthodoxe contestée en Ukraine.

Mgr Irénée, évêque de Novi Sad et Backa, a déclaré que l'acte du soi-disant Patriarche "œcuménique" et de Mgr Jérôme, archevêque grec, va créer de nouvelles divisions dans l'Orthodoxie.

"Cet acte est la dernière étape avant la chute dans l'abîme d'un schisme encore plus profond et dangereux dans l'ecclésiologie orthodoxe ", a déclaré Irinej dimanche soir.

Sa réaction de colère est venue après que le patriarche Bartholomée et l'archevêque Ieronymos aient célébré une Liturgie commune à Thessalonique, en Grèce, samedi, au cours de laquelle ils ont commémoré le nom du "métropolite" Epiphane de Kiev, "chef" de l'Église ukrainienne.

Les Églises Orthodoxe de Serbie et Russie ont condamné fermement le Patriarche "œcuménique" pour avoir reconnu l'indépendance ecclésiastique, ou autocéphalie, de cette "Église" ukrainienne, qui relève de l'Église de Russie.

Comme l'a rapporté le média grec Ekathimerini le 17 octobre, le Patriarcat de Moscou a averti que l'Eglise de Russie rompra la communion avec tout clerc grec qui commémore ce "métropolite" de Kiev dans ses offices ou ses prières.

L'Église de Serbie avait déclaré auparavant que si de nouveaux pays et États pouvaient à l'instar de l'Ukraine se voir attribuer sous cette forme une espèce d'église autocéphale, "ce principe pourrait directement compromettre l'unité de l'Église orthodoxe".

Dans son communiqué de presse, Mgr Irinej a déclaré que si l'archevêque grec Ieronymos ne se réveillait pas in extremis, il "partagera devant Dieu, l'Église et l'Histoire la responsabilité avec  le Patriarche Bartholomée" pour "un schisme plus grand et plus difficile dans l'Église orthodoxe".

"La position de l'Église orthodoxe serbe, formulée par le Saint Synode des évêques, n'a pas changé - nous ne reconnaissons pas les schismatiques ukrainiens comme une Église orthodoxe autocéphale normale ", a dit Irinej.



https://balkaninsight.com/2019/10/21/patriarchs-prayer-for-ukraine-church-outrages-serbian-bishop/
Patriarch’s Prayer for Ukraine Church Outrages Serbian Bishop
Maja Zivanovic
Belgrade
BIRN
October 21, 2019
As the battle for the soul of worldwide Orthodoxy continues, a Serbian bishop has condemned the Ecumenical Patriarch for praying for the head of the disputed Ukrainian Church – which the Serbian and Russian Churches do not recognise.In a sign of continued deep rifts in the Orthodox Church, a Serbian bishop had condemned the Patriarch of Constantinople for mentioning the head of the disputed Orthodox Church in Ukraine in a service.

Bishop Irinej of Novi Sad and Backa said the act by the so-called Ecumenical Patriarch, and by Greek Archbishop Ieronymos, will reate new divisions in the Orthodox religion.

“This act is the final step before the abyss of an even deeper and more dangerous schism in ecclesiastical Orthodoxy,” Irinej said on Sunday evening.

His angry reaction came after Patriarch Bartholomew and Archbishop Ieronymos held a joint church service in Thessaloniki, Greece, on Saturday at which they commemorated the name of Metropolitan Epiphanius of Kiev, head of the Ukrainian Church.

Both the Serbian and the Russian Orthodox Churches strongly condemned the Ecumenical Patriarch for recognising the ecclesiastical independence, or autocephaly, of the Ukrainian Church, which formerly came under Russian Church control.

As Greek outlet Ekathimerini reported on October 17, the Moscow Patriarchate has warned that the Russian Church will cut links with any Greek cleric who commemorates the Metropolitan of Kiev in services or prayers.

The Serbian Church said earlier that if new countries and states like Ukraine were all allowed their own autocephalous churches, “this principle could directly jeopardize the unity of the Orthodox Church”.

In his press release, Bishop Irinej said that if Greek Archbishop Ieronymos didn’t wake up at the last moment, he will “share responsibility before God, the Church, and history with Patriarch Bartholomew” for “a greater and more difficult schism in the Orthodox Church”.

“The stance of the Serbian Orthodox Church, formulated by the Holy Synod of Bishops, is not changed – we do not recognize the … Ukrainian schismatics… as a normal autocephalous Orthodox Church,” Irinej said.





et depuis le tout début des problèmes majeurs, tant du brigandage "concile de Crête" de 2016 que de cette installation hérétique en Ukraine, le Patriarcat de Serbie est fermement ancré dans la Foi Orthodoxe. Slava Srpska!
https://balkaninsight.com/2018/10/17/serbian-orthodox-church-align-stance-with-russian-patriarch-10-17-2018/

Gloria, laus et honor Tibi sit, Rex Christe Redemptor!

Aucun commentaire: