"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

23 décembre 2019

Schisme d'Ukraine, Toronto, Crête 2016 & papisme dans l'Orthodoxie (p. Vulcanescu)

"Le schisme en Ukraine n'est pas seulement une question administrative / juridictionnelle, mais c'est une question ecclésiologique, dès lors dogmatique car elle apporte dans l'Eglise la nouvelle ecclésiologie du Patriarche Bartholomée dont la base théorique a été émise par le "Synode" de Crète de 2016 par l'annulation de la synodalité, apportant à la place le modèle papiste : un seul Pape - le Patriarche Bartholomée et neuf cardinaux - les neuf primats des Églises autocéphales qui ont participé à la réunion de Crète. Là, les décisions finales furent uniquement prises par les primats, aucun autre évêque ne pouvait avoir une influence dans les décisions, même s'ils étaient majoritaires, comme les Serbes au "Synode" de Crète.

La théorie de l'archevêque Elpidoforos selon laquelle le Patriarche serait "le premier sans égal" au niveau universel est basée sur l'Encyclique du "Saint et Grand Concile" où il est dit que l'Eglise comme une communion humano-divine est l'image de la Sainte Trinité", contredisant la Tradition des Saints Pères de l'Eglise qui disent que nous ne pouvons pas trouver d'analogie entre la Création et les Personnes de la Sainte Trinité. Pour les Saints Pères, l'Église n'est que le Corps du Christ. Ils utilisent en Crète cette théorie hérétique afin de légitimer la primauté du Patriarche oecuménique - comme le Dieu-Père est la source de l'existence du Fils par la naissance et la source de l'existence du Saint-Esprit à travers "εκπόρευσης" (la "procession"), ils veulent donner une explication théologique de la pratique de la primauté du Patriarche oecuménique dans l'Église. En outre, sur la base de l'enseignement de l'Église hors de l'Église (Ekklissia extra muros) et de la Déclaration de Toronto de 1950 qui a été ratifiée au " Synode " de Crète et sur la restauration de " l'unité perdue de l'Église " (la théorie des branches, la théorie des Églises incomplètes), le Patriarche peut reconnaître comme Église et donner l'autocéphalie à tout schisme et hérésie qui le demandera sans la repentance des schismatiques ou des hérétiques. En conclusion, c'est une question dogmatique et j'espère que l'Eglise de Russie le verra ainsi et condamnera le faux Synode de Crète qui est la base du schisme du Patriarche Bartholomée."
Protopresbitre Matheos Vulcanescu (sainte métropole du Pirée)






INTER-ORTHODOX SCIENTIFIC AND THEOLOGICAL CONGRESS "SAINT JOHN'S READINGS" SOFIA, BULGARIA, JUNE 9TH TO 11TH, 2017 HISTORICAL APPROACH TO THE CONTEXT OF THE DIALOGUE WITH THE NON-ORTHODOX THE TORONTO STATEMENT. Fr Matheos Vulcanescu
(This lecture was presented at the Inter-Orthodox Conference organized by the Initiative Committee of the Conference «St. John’s Readings» of the Ancient Church of Saint George (The Rotunda) of Sofia, under the blessing of His Beatitude Metropolitan of Sofia and Patriarch of Bulgaria, Neophytos, in Sofia, June 9-10, 2017)
Un texte à lire (en anglais), cité aussi bien en Grèce qu'en Géorgie. Mais pas dans le Benelux ni en France, devenues des succursales uniates via Istanbul, ceci expliquant cela
...
https://www.katanixis.gr/2017/06/historical-approach-to-dialogue-with.html
http://xareba.net/3865-historical-approach-to-the-context-of-the-dialogue-with-the-non-orthodox-the-toronto-statement-fr-matheos-vulcanescu.html


"The schism in Ucraine is not just an administrative/ jurisdictional matter, but it is an ecclesiological matter, so dogmatic matter because it brings in the Church the new ecclesiology of Patriarch Bartholomew whose theoretical base was put by the „Synod” of Crete of 2016 by annulation of the synodality bringing instead the papist model: one Pope – Patriarch Bartholomew and nine cardinals – the nine primates of the Autocefalous Churches that participated in Crete. There, the ultimate decisions were taken just by the primates, no other bishops could have an influence in the decisions, not even if thery were in majority, as like the Serbians at the „Synod” of Crete.

The theory of Archbishop Elpidoforos that the Patriarch is „the first without equal” at universal level is based on the Enciclic of the „Holy and Great Council” where it is said that the Church like a human-divine communion is the image of the Holy Trinity", contradicting the Tradition of the Holy Fathers of the Church that say that we cannot fiind analogy between creation and the Persons of the Holy Trinity. For the Holy Fathers, the Church is only the Body of Christ. They use in Crete this heretical theory in order to legitimate the primacy of the Ecumenical Patriarch - as the God-Father is the cause of the existence of the Son by birth and the cause of the existence of the Holy Spirit through εκπόρευσης (emission), they want to give a theological explanation of the practice of the primacy of the Ecumenical Patriarch in the Church. Furthermore, based on the teaching of the Church outside the Church (Ekklissia extra muros) and the Toronto Statement from 1950 that was ratificated in the „Synod” of Crete and on the restoration of the „lost unity of the Church” (the branch theory, the theory of the incompleted churches), the Patriarch can recognize like Church and give autocefaly to every schism and heresy that will ask for this without the repentance of the shismatics or heretics. In conclusion, it is a dogmatic matter and I hope that the Church of Russia will see it so and will condamn the false Synod of Crete that is the base of the schism of Patriarch Bartholomew." Protopresbiter Matheos Vulcanescu( Holy Metropoly of Pireos)

Aucun commentaire: